Ces TOCS qui nous TRAHISSENT en entretien d'EMBAUCHE

On a beau préparer notre entretien, il y a toujours ces petits tocs qui nous trahissent…

Et le pire, c’est qu’ils sont plus ou moins flagrants…

Alors on a décidé de les lister pour les éradiquer !

1. Les mains

Oui, on les connaît toutes, ces coquinettes de mains qui se mettent soudainement à se triturer frénétiquement sans que l’on sache vraiment ce qu’elles ont envie de faire. Eh oui, on les remarque, ces mimines qui se baladent, se tordent, se craquent et font un boucan intergalactique. Bah oui, il faut dire que ce n’est pas si naturel de s’emmêler les doigts en tresse épi ou de faire la Grande Muraille de Chine avec ses majeurs ! Alors forcément, dans la tête du recruteur, ça finir par faire tilt ! 

 

2. Les tics de langage

On a toutes des tics de langage qui nous trahissent… Et oui, si malgré vous, vous sortez un « ouais grave, c’est mortel » toutes les deux phrases ou un « bien vu l’aveugle » dès que votre potentielle future boss ouvre la bouche, c’est sûr que vous allez finir par faire un poil trop à l’aise… Et oui, ça va finir par être louche !

 

3. Les jambes

Les jambes qui bougeottent, qui tremblent, qui se croisent, se décroisent et se recroisent, c’est vite repéré… Surtout si l’on porte des talons de 12cm et que nos genoux dépassent du bureau… Bah oui, avoir les genoux dans les dents et qui tremblent comme pas deux, forcément, ça nous grille un peu, hein…

 

4. Les cheveux

Oui, notre crinière de rêve, elle peut parfois nous desservir comme jamais ! Parce que quand on passe notre entretient à la tripoter, à la caler à droite, à gauche, à l’attacher, à la détacher, à se faire une tresse, à tenter une couronne tressée ou un dégradé avec les ciseaux du bureau du boss, ça fait vraiment moyen !

 

5. Le stylo

Oui, on sait que vous savez. Le stylo… Celui-là même que vous avez piqué dans le pot sur le bureau de votre « futur » boss, celui qui paraît coûter trois zéros et qui brille de mille feux... Bref, celui qui vous êtes en train de ruiner dans vos mains, à force de l’ouvrir, le fermer, le faire tomber, le ramasser, le faire tourner, le faire tenir en équilibre sur votre nez, tout ça tout ça. Donc oui, c’est un peu grillé que vous êtes en train de serrer des fesses et ça pourrait presque passer pour de la nonchalance…

 

6. Le rire

Quand vous êtes stressée, vous avez tendance à sortir un petit rire nerveux qui pourrait être tout à fait mignon pendant un rencard, mais qui, en entretien, vous fait vite passer pour une loutre bourrée et sous acides… Parce que ricaner quand on vous demande quels sont vos points forts ou si vous avez des questions, ça fait quand même une drôle d’impression sur la personne qui s’apprête à mettre des sous sur votre dos… Et non, le rire franc à gorge déployée, ce n’est pas mieux !

 

7. La danse

Autant il y a des petits tocs (presque) subtils qui peuvent être plutôt communs… Autant se lever d’un coup pour « se dégourdir les jambes », faire le tour de la pièce en courant et en hurlant les bras levés, se mettre à entamer une Macarena endiablée ou une danse country, c’est comme qui dirait un poil « too much » ! Oui, bon, on sait, un entretien c’est stressant… Mais on peut peut-être attendre d’être sortie sur le parking pour se mettre à chanter Kendji à tue-tête, non ?!

Crédit Photo / Pinterest