6 CREDO CHEVEUX à avoir pour que l'ÉTÉ ne les tue PAS !

L’été, c’est bien beau, mais notre crinière, elle frémit un peu à l’approche des beaux jours !

Parce qu’entre le soleil, la chaleur, la piscine et la plage, nos cheveux, ils ont de quoi s’affoler…

Pas de panique, avec ces 6 credo, l’été deviendra la saison préférée de votre tignasse chérie !

1. Prévenir

Eh oui, l’été, comme toujours, mieux vaut prévenir que guérir ! Et notre crinière, elle a bien besoin d’être prévenue… Alors on la chouchoute en amont ! Alors quand on décide d’aller se pavaner sur la plage ou dorer au bord de la piscine, on pense non seulement à sa crème solaire mais AUSSI à son huile protectrice pour cheveux ! Eh oui, il leur faut un bon filtre UV à nos petits cheveux chéris, histoire de préserver la fibre capillaire. On mise au mieux sur une protection à base de cire, qui va gainer la fibre et faire effet bouclier sur toutes les agressions de l’été !

 

2. Anticiper

Eh oui, les vacances, ça se prépare : billets d’avion, hôtel, … Eh bien c’est tout pareil pour les cheveux ! On anticipe : on oublie le tour chez le coiffeur avant le grand départ… En tout cas, pour les colorations ! Non, ce n’est pas parce que le soleil éclaircit qu’il faut lui servir une coloration toute fraîche sur un plateau, au contraire ! La fibre capillaire n’en serait que brûlée et bonjour la paille… Alors si on tient vraiment à sa coloration, on pense à la faire grand minimum un mois avant de partir sous les cocotiers ! Sinon, on s’abstient et on attend la rentrée !

 

3. Réparer

L’été, c’est la saison où notre crinière elle souffre le plus, c’est donc LA saison où on doit lui donner touuut notre amour (oui, plus que d’habitude) ! Et on profite de nos longues nuits et nos grasses matinées pour se faire des bains d’huile. Parce que notre tignasse, elle mérite bien aussi ses petits bains qui lui font du bien : on mise sur une huile végétale, bio de préférence, et on insiste sur les longueurs (on laisse nos racines tranquille) ! Deux fois par semaine, on s’enduit d’huile de jojoba, de coco ou encore de germe de blé et on laisse poser toute la nuit, avant de rincer au réveil.

 

4. Limiter

Après une exposition au soleil, au sel de mer ou au chlore de la piscine, on limie la casse avec un bon rinçage ! Oui, parce que ce sont des facteurs qui s’accrochent à votre crinière comme on s’accroche à notre verre de Spritz. Alors c’est non négociable : on se rince à l’eau claire, pour éliminer les résidus qui dessèchent les cheveux ! On n’hésite pas à glisser quelques gouttes de vinaigre de cidre et on passe un jet d’eau fraîche sur notre tignasse pour la faire briller !

 

5. Les laisser respirer

Bah quoi, nous on s’en prend bien, des vacances ! Nos cheveux chéris, ils ont bien le droit aux leurs, de vacances ! On les laisse donc respirer bien comme il faut : finies les coiffures ultra tirées, les élastiques ultra serrés, les lissages, les séchage au sèche-cheveux… On les laisse un peu vivre, histoire qu’eux aussi, ils se requinquent un bon coup !

 

6. Le coup de pouce

On peut bien lui filer un petit coup de main, à notre crinière. Alors on mise sur des compléments alimentaires qui lui feront du bien de l’intérieur. On opte pour une cure de pollen vitaminé ou de levure de bière, qui vont dynamiser votre tignasse et la renforcer en profondeur ! On peut aussi miser sur les huiles essentielles, dont on mélange quelques gouttes à son shampoing : ylang-ylang ou arbre à thé, à chacune ses bienfaits !

Crédit Photo / Pinterest