Ce qu'il faut SAVOIR sur les CÂLINS COQUINS en ÉTÉ

Ouiiiiiiiii c’est l’été, on se lâche, on met sa vigilance en berne et on va faire des folies de son corps avec un slip en tongs…

Bon, d’accord, on s’amuse, mais quelques minuscules précautions sont à prendre pour ne pas revenir de vacances avec nos copines mycoses, infections urinaires et tous leurs potes !

1. On nomme un Sam de vacances

Alors non, on ne va pas imposer à sa pote Juju de se limiter à des mojitos sans alcool tout l’été sous prétexte qu’on a besoin d’un chaperon anti-zozos tordus… En revanche, on peut quand même demander à sa pote Juju, les soirs où elle ne sera pas trop partie, de nous retenir en cas de craquage inopiné qui pue le plan foiré à des kilomètres !

2. On se méfie du sable

L’amour à la plage oui, l’amour sur le sable qui se glisse dans le maillot en pleins ébats avec Zozo et qui nous refile une chtouille GÉANTE, non ! Alors si bain de minuit il y a, on pense à la sauvegarde de Vagino Del Toro et on se limite à des préliminaires poussés avant de passer aux choses sérieuses le popotin posé sur un support plus sûr !

3. On sort chapeautée

Le sombrero pour protéger son minois des rayons UV (et aussi pour se la jouer crâneuse sur la plage), ça on y pense, mais quand on craque pour un coup d’un soir, devinez qui est toujours en rade de capotes ? Alors oui, même si on part en célib’ avec la ferme intention de passer des vacances en solo, on glisse des préservatifs dans sa trousse à pharmacie à côté du Doliprane ! Prace qu’on n’est jamais à l’abri du coup de foudre… et de la MST qui se pointe parfois avec !

4. On réserve un coin de sa trousse SOS

Un coin spécial détresse intime, avec tout le nécessaire pour ne pas se retrouver à 4h du mat’ en pleine crise de « ouiiiiiiille ça piiiiiique, ça gratte, ça brûuuuuuuule » ! Gel intime, soin lavant tout doux, ovules pour mycose, lingettes rafraîchissantes pour les nuits passées en dehors de son lieu de résidence… Une panoplie à ne pas quitter de tout l’été !

5. On sirote

Toujours prête à vous bondir dessus au moment où on ne s’y attend pas, l’infection urinaire n’attend qu’une chose pour débarquer : que vous relâchiez votre vigilance sur l’hydratation ! Alors on se garde son p’tit jus de cranberries au frais à siroter tout au long de la journée pour un été qui rime avec tranquillité… 

Crédit photo / Pinterest