8 SITUATIONS où il faut VRAIMENT être une CONNASSE

On a été élevée correctement par notre chère maman (et puis papounet aussi y a mis son grain de sel), mais parfois, on ne peut pas s'empêcher d'être une VRAIE connasse.

Mais attention, on sélectionne soigneusement les situations dans lesquelles on s'autorise à mettre de côté notre éducation...

1. A la caisse du supermarché

Non, ce papi grincheux n'a pas le droit de passer devant vous sans rien demander. Ni de vous mettre un coup de panier au passage. Ni de vous regarder d'un air un peu lubrique parce que vous avez mis une robe légère. C'est le moment de le doubler avec un graaand sourire et de prendre votre temps pour payer votre salade en pièces de un centime.

2. Au goûter d'anniversaire d'un gnome

Le fils de vos meilleurs amis a 8 ans et il est INSUPPORTABLE. Vous êtes réquisitionnée pour son goûter d'anniversaire et il passe son temps à vous demander pourquoi vous n'avez pas de mari et à vous dire que vous êtes moche en souriant, diabolique. Bah oui mais quand vous allez lui apprendre que le Père Noël ne passera pas parce qu'il préfère se la couler douce en Laponie avec ses trois femmes, ça va certainement le calmer.

3. Au téléphone avec la CAF

Certes, vous n'avez pas renvoyé tous vos papiers dans les temps, mais est-ce vraiment normal que votre interlocutrice vous hurle dessus et vous mette en attente sans prévenir parce qu'elle ricane avec ses collègues ? Pas vraiment. En revanche, c'est le moment idéal pour lui demander la modification de nos coordonnées, puis la remodification, puis la correction de notre nom, puis le PIB de la Roumanie en 2006.

4. Avec notre belle-mère

Elle insinue constamment que votre job « n'est pas un métier de femme », que vous êtes « incapable de tenir une maison » et que vous cuisinez « aussi bien qu'un homme ». Vu qu'elle a apparemment décidé de vivre au siècle dernier, n'hésitez surtout pas à lui envoyer une photo de son fils nu, vêtu uniquement d'un tablier, en lui expliquant que vous êtes pour le partage des tâches.

5. Avec les passants

Quand vous croisez un imbécile qui vous dit « ooooh qu'il est mignon » en se penchant sur la poussette où se tient votre petite Alice, 3 ans, barrettes dans les cheveux et robe à l'effigie de Wonder Woman, la moutarde vous monte viiiite au nez. Il vous suffit de lui répondre « merci madame » et de partir, fière, conquérante, et morte de rire.

6. Avec notre boss

Il insinue toujours que vous prenez trop de congés alors que vous n'êtes pas partie depuis 2002 et que les plantes sur votre bureau le font éternuer. Filez chez le fleuriste acheter un immense arbuste, nouez-y un ruban et allez-lui offrir en promettant de ne pas partir plus d'une semaine par mois à partir de maintenant.

7. Avec les voyageurs à valise

Vous entrez dans les transports et une imbécile heureuse monopolise quatre places avec son postérieur, son énorme valise à roulette, son vanity et la caisse de son chien qui aboie comme un dératé. Puisqu'elle refuse de pousser sa valise pour vous, asseyez-vous carrément dessus, comme ça, vous serez bien installée.

8. Avec le serveur

Il vous regarde de haut, vous répond par des onomatopées, n'amène rien de ce que vous demandez et a oublié votre carafe d'eau. Bon, c'est le moment de faire des boulettes de mie de pain et d'en mettre dans votre verre, la bouteille de vin, sous la nappe, sur la chaise et peut-être même de lui en jeter une dessus quand il passe ! 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest