7 ASTUCES pour faire DORMIR le bébé qui BRAILLE

Eh oui, vous avez parfois l’impression que ça n’en finira jamais… Il pleure, il bouffe, il dort, il re-pleure…

Allez, on vous donne nos bons trucs pour retrouver un semblant de sommeil !

1. Le bon son

Oui, on sait, vous avez déjà testé à peu près toutes les berceuses de votre répertoire, et ça ne marche PAS. Teuteuteu… ça, c’est parce que vous ne connaissez pas LE truc : les chansons paillardes ! En version gros mots aussi, ça fonctionne très bien…

2. Les bons cris

Il crie, il braille, il s’égosille depuis près de 2h ? C’est le moment de vous mettre à hurler plus fort que lui ! L’effet de surprise ne pourra que lui couper le sifflet… bon, allez, au moins pour 5 minutes, le temps de le refiler à son père en disant « tu vois j’ai réussi » !

3. La technique du pied

Pour ce geste ultra pointu, se munir au préalable d’un transat pour bébé : on s’installe bien confortablement dans le canap’ avec tout ce dont on a besoin à portée de main (smartphone, chocolat, magazines…), ensuite on cale le mioche dans l’engin, bien attaché avec sa ceinture de sécurité, et on pose délicatement son pied dessus (sur le transat hein, pas sur le bébé ! ). Là, on imprime un doux mouvement de balancier hypnotisant, pendant qu’on peut enfin se pencher tranquillement sur les dernières nouvelles de Kate et William sur Insta…

4. Le coup du brushing

Bon, on ne va pas se mentir, on a tous essayé, à un moment donné, le premier truc « génial » venu sur internet pour tenter de faire dormir ce môme braillard… Alors non, on ne vous dira pas que ça marche à tous les coups, mais une méthode assez efficace, c’est tout simplement… de brancher son sèche-cheveux ! On l’allume à portée d’oreille du bébé pleureur (non, pas VERS le bébé, hein !), et on constate le résultat : sur certains, c’est ra-di-cal !

5. La menace directe

Mais non, vous ne serez pas une mère indigne si vous mettez un peu a pression sur votre marmot qui pleure à gros sanglots… Rappelez-vous, vous l’avez nourri, vous avez changé sa couche dégueu, il devrait faire dodo maintenant au lieu de vos percer les tympans ! Du coup, vous pouvez lui filer un peu les pétoches en le menaçant : « bon, si tu continues comme ça, je te préviens, demain à la première heure je convoque tata Odette ! Oui oui, celle qui a de la moustache et qui adoooore faire des bisous... » Voilà qui devrait faire son petit effet. Mais SI, les bébés ça comprend TOUT !

6. La feinte du sommeil lourd

Fatalement, à 3h du mat’, les paupières sont lourdes… Enfin, les vôtres, pas celles du bébé qui a l’air de péter une forme olympique ! (note à nous-même : penser à l’inscrire dès maintenant aux JO de 2044). Du coup, pour lui montrer que la nuit, on dort, on tente de feinter la bête : hop, je te pose dans ton berceau, hop, je me pose à côté, et hop, je ferme les yeux. Là, tu vois, c’est l’heure de faire dodooooooooooooooo !

7. Le yoga

Techniquement, tenter de faire faire la position du chien tête en bas à un mioche de 4 mois, ça risque d’être un poil compliqué… En revanche, on peut choper cette petite astuce apaisante : on se met dans la peau d’une yogiste accomplie, et on lance le fameux « om » (à dire dans un seul souffle très long) en mode zen. Et bim !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest