VACANCES : la LISTE à faire pour VRAIMENT profiter et ne pas revenir RUINÉE

Nos angoisses commencent à la fin du mois de mai, quand tout le monde nous demande « tu fais quoi pour les vacances d'étééééé ? »

Pffff, on sort à peine de l'hiver qu'il faut déjà se demander ce qu'on va aller faire pendant nos deux semaines de paresse en pleine canicule…

On en viendrait presque à regretter les mois de juillet à La Baule avec pôpa, môman et tata Lucette !

1. La liste de mes non-envies

La première liste à faire, c'est celle de ce qu'on a vraiment PAS envie de faire. On déteste le sable brûlant et les vendeurs de chouchous qui braillent : hop, on ne partira pas sur la côte d'Azur cet été. Et comme l'accrobranche de l'année dernière nous a laissé d'atroces souvenirs, on ne se fera pas avoir une deuxième fois…

2. Abandonner le GPS

On ne lui fera pas confiance cette année, on va peut-être même le laisser à la maison tiens. C'est à cause de lui qu'on se retrouve sur une vilaine terrasse alors qu'il fait moche à manger des frites ramollos et hyper chères…

3. Blacklister les bonnes personnes

Sophie et Marc sont aaadorables et on aime prendre l'apéro avec eux… De temps en temps. Mais alors passer deux semaines à les écouter se chamailler et parler au ventre de Soso pour stimuler son utérus et enfin tomber enceinte… AU SECOUUUURS !

4. Dégotter LE bon plan

C'est tout un art, mais si on s'y prend bien, on sait qu'on trouvera le spot pas trop cher, avec tout à proximité pour ne pas faire cinq heures de bagnole à chaque fois qu'on veut aller à la plage… Et en plus, il ne nous coûtera pas l'équivalent du PIB du Venezuela pour la semaine de location. #ToutBénéf'

5. Bien faire sa valise

Tous les ans, c'est pareil, on part avec tout en vrac dans un grand sac mais une fois arrivée, on se rend compte qu'on n'a pris aucun maillot de bain ni aucune robe et on se retrouve à faire ses courses à l'hypermarché très moche au milieu des mémés ou dans la boutique de créateur du bord de plage…

6. Éviter le kéké

On le reconnaît tout de suite, il traîne dans le bar le plus cool, règne en maître sur toutes les cagoles du coin et exhibe ses biceps bronzés… Alors non, on ne lui succombe pas dès le premier soir, sous peine de passer une nuit atroce dans sa tente minuscule et de devoir, le soir d'après, faire des kilomètres pour trouver un nouveau bar pour ne plus tomber sur lui...

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest