CUNNI-GUGUS : je n'aime pas ÇA, c'est GRAVE ?

Largement moins « médiatisé » que la fellation, le cunnilingus a ses adeptes mais n’est pas forcément du goût de toutes…

Alors, faut-il faire semblant d’apprécier la chose pour faire "comme tout le monde" ? 

On vous prouve que non !

1. Ce n’est pas que vous n’aimez pas ça, c’est juste que…

Il faut bien l’avouer : vous avez eu quelques conquêtes plus ou moins douées au lit, mais aucune n’a vraiment réussi à vous faire apprécier le cunni : vite fait, mal exécuté, voire à côté de la plaque… Vous en avez donc déduit, à juste titre, que ce n’était pas pour vous ! Mais vous ne laissez pas la porte fermée à un futur zozo qui vous fera, qui sait, découvrir un nouveau plaisir…

2. Vous détestez, mais lui adore...

Charmant adore vous « combler » avec sa langue experte, seulement vous avez fini par prendre la chose en horreur… Plutôt que le laisser faire pendant que vous attendez passivement qu’il en ait terminé en textotant sur votre smartphone, entamer une petite discussion pour expliquer votre ressenti devrait être tout bon pour vos ébats futurs ! Et si vous lui susurriez à l’oreille ce que vous préfériez qu’il vous fasse ?

3. Vous avez une vie sexuelle parfaitement épanouie sans cunni

Et qui ça dérange ? D’abord, votre vie sexuelle ne regarde que vous et votre partenaire, et une sexualité épanouie est avant tout une sexualité consentie. Et puis, il y a tant d’autres façons de se faire plaisir l’un l’autre sans forcément que cela passe par le sexe oral…

4. Vous sentez Charmant mal à l’aise avec le sujet

Certains s’imaginent que pour faire plaisir à une femme, il faut forcément en passer par un cunni en bonne et due forme… Seulement peu osent aborder le sujet, encore tabou aujourd’hui ! Pour mettre les choses au clair sans que Charmant ne trouve un intérêt soudain à ses pieds pendant que vous parlez, on lui explique tout simplement très franchement qu’on n’est pas adepte de la chose, mais qu’en revanche on apprécie beaucoup ça, et puis ça…

5. On fait fi des sondages

Un sondage Ipsos révèle que 70% des adultes, hommes et femmes, pratiquent fellation et cunnilingus. Vous n’en faites pas partie ? Et alors ? Cela ne vous empêche pas d’avoir une sexualité tout ce qu’il y a de plus excitante et épanouissante !

Crédit photo / Pinterest