QUESTION DE POILS : tout tout tout, vous saurez tout sur le PUBIS

Les poils, on les aime sur la tête, wavy, longs, brillants, soyeux et qui sentent bon.

Mais dès qu'ils arrivent autre part, on les DÉTESTE ! Et surtout le maillot, qui nous donne pas mal de poils à retordre…

Quelle épilation choisir ? Est-ce que les hommes aiment vraiment les poils ? Est-ce que c'est dangereux de les épiler intégralement ?

Allez, on vous dit tout sur le pubis !

1. Les poils ce n'est pas sale !

Eh non, les poils ce n'est pas si cracra qu'on le pense. Bien au contraire : faites confiance à Mère nature. Si les poils sont là, c'est pour une bonne raison ! Oui oui : ils sont là pour protéger vos parties intimes, tout comme les cils sont là pour protéger vos yeux des poussières ou les poils du nez sont là pour filtrer les résidus et préserver vos voies respiratoires. Bien que vous pensiez le contraire, vos poils pubiens sont vos amis !

Ils permettent donc de préserver votre vulve des irritations dues aux frottements (vêtements serrés, sous-vêtements synthétiques) et aux chocs (rapports sexuels). Ce sont aussi eux qui vous protègent des mycoses et autres réjouissances, en constituant une barrière efficace contre les agressions bactériennes. Un pubis intégralement épilé est plus sensible et plus fragilisé qu'un autre, et est donc plus sujet aux infections et autres irritations !

2. Quelle épilation choisir ?

On limite évidemment l'épilation intégrale, qui ne fait que fragiliser notre flore vaginale et notre pubis. Mais on peut choisir le mode d'épilation qui nous convient le mieux : cire, rasoir, épilateur ou même laser ? L'épilation à la cire doit être faite avec précaution : une cire trop chaude et c'est la brûlure assurée ! Il vaut mieux confier cela à une professionnelle de l'épilation.

Le rasoir a ses adeptes, mais attention aux coupures et aux petits bobos : dans un environnement humide et chaud comme les parties intimes, une coupure s'infecte plus facilement. D'où l'intérêt de ne pas se raser intégralement, pour que nos amis les poils se chargent de nous épargner ces complications ! Et l'épilation au laser alors ? Évidemment, elle est la plus intéressante, logistiquement parlant, car définitive ! Le concept est de détruire le bulbe du poil, en le brûlant par laser : le poil ne peut plus repousser. Seul hic : le prix, assez élevé… Et oui, il faut AUSSI banquer pour être belle !

3. Comment éradiquer les poils incarnés ?

Ah les vilains poils incarnés qui nous guettent et nous traumatisent… Idéalement, le mieux est quand même de prévenir leur apparition : la veille de l'épilation, il est indispensable de préparer sa peau avec un gommage. Juste avant de s'épiler, on prend une douche bien chaude, histoire de bien dilater ses pores pour que l'agression de l'arrachage du poil soit moins violente (et aussi, donc, pour avoir moins mal!).

Pour limiter la casse, on désinfecte son maillot avant ET après l'épilation. On peut aussi miser sur des crèmes antiseptiques type Cicaplast B5 (La Roche-Posay) ou Cicalfate (Avène), parfaites pour apaiser et réparer la peau ! Si le poil incarné est déjà là, il vous reste une seule solution : à l'ancienne, à la pince à épiler ! On oublie pas de la désinfecter et on perce le petit bouton qui s'est formé pour pouvoir extirper le méchant poil.

4. Ce que les hommes aiment vraiment

Si on a tendance à penser que les hommes raffolent de l'épilation intégrale, on se met le doigt dans l’œil ! Ce mythe, issu de l'influence des films pornographiques, a pourtant la dent dure. Mais dans la réalité, le hommes préfèrent les poils : soit le fameux triangle ou alors le classique ticket de métro.

Et si pour certains hommes, l'intégrale a un côté érotique et excitant, ils ne sont qu'une minorité à aimer cette mode : pour la plupart, l'intégrale est repoussante à cause de son côté trop « enfantin ». Au final, les avis sont mitigés ! Mais les goûts et les couleurs, hein…

5. L'avis des femmes

Et nous, dans tout ça ? C'est bien beau de demander leur avis à ces messieurs, mais c'est quand même nous qui nous retrouvons le derrière à l'air et les jambes écartées sur la table de notre esthéticienne ! On a donc peut-être quand même notre mot à dire. Et il s'avère que les modes ne sont pas les mêmes selon la tranche d'âge : les jeunes femmes de moins de 25 ans, génération influencée par les films pornos, ont plus tendance à opter pour l'épilation intégrale, obnubilée par les pubis vierges des actrices à l'écran, sur lesquelles fantasment leurs camarades mâles.

Pour ce qui est des femmes de plus de 25 ans, le grand gagnant est le maillot brésilien, soit le petit triangle. Venu du Brésil (non, sans blague?!), il est destiné à s'accorder avec son string : une forme de triangle pour que rien ne dépasse. Attention quand même, pour certaines esthéticiennes, maillot brésilien rime avec intégral ! A préciser, donc…

 

AP

Crédit Photo / Pinterest