CONFIANCE en soi : la RECETTE MIRACLE

Bon, vous n’allez pas non plus devenir un membre de la famille Underwood (House of Cards !) mais vous allez pouvoir traverser une pièce remplie de gens sans devenir rouge tomate !

Vous ferez vos entretiens d’embauche les doigts dans le nez et n’aurez pas un tressaillement lorsque vous rencontrerez un nouveau Charmant…

Attention, prêt... Partez !

1. Le retournement positif

Un échec ? Une petite honte ? Dites-vous que cela vous renforce et vous faire grandir ! Vous êtes timide et alors ? Il y a plein de gens timides, et ils sont même très séduisants par leur mystère !

Voyez-vous comme un félin silencieux plutôt que comme une tomate écarlate…

2. La motivation beauté

Je suis canon, je suis canon, je suis canon… Allez, on se motive ! devant une glace, on avoue que l’on a de beaux yeux, on assume son décolleté canon et on sort le menton haut ! Oui je suis jolie, et oui moi aussi je plais.

Avec ces pensées en tête, vous allez conquérir le monde beaucoup plus facilement…

On n’hésite pas à se mettre en valeur : touche de rouge à lèvres, petite veste neuve, cheveux plein de volume : on se fait du bien.

3. Le je m’en foutisme assumé

« Rien à foutre » doit devenir votre nouveau crédo. Bon pas sur tout hein : n’allez pas sortir à un militant pour la paix « Rien de à foutre de la paix dans le monde. » Là ça ferait désordre !

Mais au moindre petit couac, à la moindre situation stressante, rappelez-vous cette phrase : « Après tout, on s’en fout. Personne ne meurt à la fin. »

Cela vous fera relativiser comme jamais. Quelle situation mérite vraiment que l’on soit stressée (à part notre propre accouchement) ? Pas beaucoup !

4. La dédramatisation des situations

Il faudrait que chaque situation ait un bouton « dédramatisation immédiate ». On se mettrait à paniquer à l’idée d’aller à son nouveau rencart, on aurait les mains toutes moites, on commencerait à trembler et à avoir le cœur qui s’emballe et… « Bouton de dédramatisation » !

Tout redescendrait et on n’aurait qu’une pensée : « Espérons que ce soit un bon moment, sinon tant pis. »

5. La liste de la confiance

Prenez vote petit calepin et faites-vous une jolie liste spéciale confiance en soi.

Inscrivez-y tous vos points forts, toutes vos qualités, toutes les situations dans lesquelles vous avez brillé, tous les moments stressants que vous avez su dépasser, bref, faites-vous une jolie liste qui vous rappellera que vous n’avez pas intérêt de vous rabaisser.

Vous êtes douée dans la vie, il faut se le rappeler !

6. Le retour à soi

Ne pensez pas les situations en fonction de la réaction des autres mais en fonction de vous.

Un entretien d’embauche ? Ne vous dites pas : « J’espère qu’il va bien m’aimer, j’espère que je ne vais pas passer pour une cruche… » Mais dites-vous : « Espérons que le poste soit intéressant, j’espère que le courant passera parce qu’il est hors de question que je bosse dans une sale ambiance ! »

Pareil pour un rendez-vous galant, il faut y aller détendue, sans pression parce que c’est vous qui allez décider si le type est un mec bien ou un gros lourdaud. Non l’inverse !

 

LP.

Crédit Photo / Pinterest