8 ATTITUDES de CONNASSE que certains MÉRITENT grandement !

Il faut dire que parfois, être une connasse est une NÉCESSITÉ !

Parce que certains le méritent plutôt deux fois qu’une…

Et on ne va quand même pas se laisser faire, non mais !

1. On fait la sourde oreille, quand le gros lourdaud du bar revient à la charge pour nous demander notre numéro pour la 46è fois. Hein ? Quoi ? J’ai l’impression que quelqu’un me parle, mais ne voit pas qui... Ah non, ça doit être les courants d’air de la porte ouverte !

 

2.  À la boulangerie, dans la file d’attente, on se tape évidemment le mioche le plus CHIANT du monde derrière nous ! Et que ça braille et que ça tape des pieds pour avoir LE dernier éclair au chocolat… Sauf que dommage, c’est nous qui allons le prendre, juste pour lui faire les pieds ! Et puis de toute façon, il ferait mieux de manger des fruits, vu ses joues. Bon, reste plus qu’à trouver à qui le refiler cet éclair, nous on est plus meringue aux amandes…

 

3. Quand on fait nos courses et qu’on attend, comme TOUT le monde, à la caisse, il y a toujours une petite vieille qui tente de passer devant, sous prétexte qu’elle est vieille et fragile ou simplement qu’elle perd la boule… Sauf que nous, on la voit venir la mémé et qu’elle n’a pas l’air si fragile que ça pour courir griller des places… Alors on court plus vite qu’elle et on prétexte un début de grossesse ou une grosse sciatique très douloureuse pour lui clouer le bec ! Non mais !

 

4. Au bureau, notre collègue Monique, elle a tendance à nous chauffer un peu les oreilles… Toujours en train de se plaindre et bizarrement, quand elle ne rend pas un dossier à temps c’est toujours parce que son chien est mort ou qu’elle a une nouvelle maladie mystérieuse… Alors quand elle envoie un mail à tous les collègues pour un afterwork, oups… il se pourrait que vous ayez malencontreusement ajouté le big boss dans la boucle. C’est vraiment balo !

 

5. Dans le bus, il y a toujours ce petit vieux qui nous fusille du regard, nous colle aux basques et n’hésite pas à nous marcher sur les pieds ou nous rentrer dedans… Tout ça pour nous montrer qu’il a la priorité pour s’asseoir… Sauf que le bus est quasiment vide et qu’en plus, dommage, mais vous avez mis vos plus hauts talons aujourd’hui. Bah oui, c’est afterwork ! Alors sa place fétiche, il peut se la mettre dans l’œil. Aujourd’hui, il changera de place !

 

6. Quand on se tape les bouchons, le soir, en rentrant du bureau, on est un poil sur les nerfs… Sauf qu’on n’a pas encore de voiture qui vole, alors les embouteillages il faut bien se les coltiner. Mais le gros relou derrière nous a décidé de passer en force : klaxon, appel de phares et compagnie (oui, le gros relou en voiture est simple d’esprit…). Alors quand ça redémarre, au feu vert, oups, on se met à caler trois fois de suite, jusqu’au feu rouge d’après ! C’est vraiment dommage, hein… Mais ça lui apprendra peut-être la patience !

 

7. On a enfiiin décroché un rencard… Sauf que c’est la désillusion : c’est un gros macho, lourdingue, qui ne parle que de lui et vous bassine avec ses histoires de salaire mirobolant. Bref, Monsieur Je-Me-La-Pète est dans la place… Alors quitte à s’ennuyer comme un rat crevé, autant se faire plaisir dans l’assiette. Entrée, plat, dessert, bonne bouteille de vin et même un cocktail pour finir en beauté ce dîner des Enfers. Et… Ohhhhh flûte, on a oublié notre carte bleue et on n’a pas de liquide : « bon ok je te laisse payer, mais la prochaine fois c’est pour moi » ! Sauf qu’il n’y aura évidemment PAS de prochaine fois. Ça lui fera les pieds, tiens !

 

8. Notre petite cousine, on n’a jamais vraiment pu la supporter… Bah quoi, elle passe son temps à ronchonner, à pleurnicher pour un oui ou pour un non et elle n’a pas peur de nous dire quand elle nous trouve mal habillée. Il ne nous en faut pas plus pour la remettre à sa place de temps en temps… Oh aurait-on vraiment lâché tout fort que le Père Noël n’existe pas ??? Oui, elle a 6 ans, et alors ? Ce n’est pas une raison pour la laisser faire la loi. Et bim.

Crédit Photo / Pinterest