Comment GLANDER en toute GRÂCE et BEAUTÉ ?

Aaaaaaah glander, trainer, cocooner, trainasser… Quel bonheur !

Mais pour ne pas ressembler à une vieille relique poussiéreuse au bout de plusieurs jours, on a quelques astuces pour glander chic et stylée…

Démonstration

1. La tenue de paresseuse

Une tenue confortable et classe : c’est un challenge, mais c’est possible !

Pour cela, munissez-vous d’un pantalon type pyjama d’homme que vous porterez pieds nus vernis de rouge (ça évite de chercher des chaussettes et même de mettre des chaussettes, ce qui est quand même vachement dur).

Pour le haut, évitez absolument la polaire ! De toute façon ce vêtement du diable devrait être interdit : nous ne sommes pas des peluches ! Préférez un gros pull en laine ou s’il ne fait pas trop froid, un marcel.

Sexy lazy !

2. La coiffure de paresseuse

Pour glander comme une reine sans avoir l’air d’avoir la grippe depuis huit jours, trouvez la coiffure facile et acceptable.

Un chignon ? OK, mais un vrai gros chignon flou duquel s’échappera quelques mèches folles. Une queue de cheval ? Très bien, mais haute pour vous faire un port de reine, bien maintenue par un élastique discret (hors de question de sortir les chouchous des années 90’s !) Et si vous préférez les cheveux lâchés, alors c’est tout en volume sauvage et balancés sur un côté.

 [SAUT_PAGE]

3. L’allure de paresseuse

Avachie et sexy ? C’est possible à condition de s’avachir avec classe. Pas question de rentrer les épaules, le menton et le ventre pour ressembler à un gros lamantin dépressif.

Non, on se bauge de tout son long comme une sirène épuisée. On est nonchalante et lascive et on respire la classe et la sérénité.

4. La nourriture de paresseuse

Pour ne pas s’embêter à trop cuisiner sans passer aux buns surgelés infâmes et aux surimis, il suffit de faire à manger pour 5 et de congeler.

Bim, tous les soirs un petit plat qui déchire sans rien faire. La classe.

 [SAUT_PAGE]

5. L’activité cérébrale de paresseuse

Paresser OK, mais éteindre complètement son activité cérébrale, non ! Pour être chic tout en paressant, il faut se parer de quelques bons livres, de quelques journaux et magazines et se servir de sa paresse pour prendre le temps de se ressourcer, de s’intéresser, de nourrir sa curiosité… Vous en ferez trois fois moins que les autres et serez huit fois plus cultivée !

6. Le degré de sexy de paresseuse

Franchement, s’embêter à être supra sexy, c’est nul et c’est chiant.

Par contre travailler avec paresse sur un infime degré de sexyness, ça c’est cool et c’est facile !

Il suffit de jeter toutes ses culottes moches et de n’avoir que des culottes qui vont de « simples » à « super canon ».

De virer tous les t-shirts de couleur maronnasse, à col roulé moche, informe ou vieillot et de se faire une batterie de t-shirts sobres et bien coupés.

De trouver LA coupe de jean qui nous va à ravir et de commander toujours la même.

D’avoir plein de pièces noires pour ne pas avoir l’air débraillé quand on a la flemme de chercher.

 

Voilà, vous êtes canonissime sans aucun effort !

 

Crédit Photo / Pinterest