GALIPETTES : et si on faisait MAL depuis le début ?

Attendez une minute, là…

Se pourrait-il que tout ce qu'on nous a répété depuis toujours soit erroné ? Que tous les conseils qu'on lit partout soient mensongers ?

Mais alors du coup, il faut faire quoi pour être cool sous la couette ?

1. « De ta langue tu abuseras »

On remercie nos copines qui nous ont fait croire que rouler d'énoooormes pelles à un mec, c'était sensuel et sexy. Ainsi que toutes les conversations de soirées pyjama où on a longuement débattu du sens dans lequel il fallait tourner notre langue…

Bilan des courses : on n'a jamais rencontré un seul mec qui aimait se faire embrasser par un poulpe gluant, ni jamais trouvé une solution pour éviter les débordements de bave. Du coup, on va y aller mollo sur les coups de langue et on va plutôt se la jouer petit serpent timide au lieu de veau en folie.

2. « Des porte-jarretelles tu porteras »

A partir du moment où on a commencé à faire des galipettes endiablées avec les hommes, on a vu partout qu'il fallait porter de la lingerie affriolantes, des corsets, des bas et des talons. Sinon ? Bah on n'était pas féminine et monsieur pas excité.

Bilan des courses : certes, on adore sortir un joli ensemble de temps en temps parce que ça fait briller les yeux de Zozo qui a un petit faible pour la dentelle noire. Mais on adore surtout faire l'amour à l'improviste, même si on porte un vieux t-shirt noir lâche et une petite culotte Snoopy qu'on avait achetée pour rigoler.

3. « Des griffures tu m'infligeras »

La sauvagerie qu'on nous a montrée dans les films et les séries, ces mains qui descendent fiévreusement dans le dos du héros pendant que l'héroïne se mord les lèvres en le griffant… Voilà pourquoi on a arrêté de se ronger les ongles : parce qu'on a cru que c'était hyyyper sensuel de griffer Zozo comme un arbre à chats…

Bilan des courses : le jour où notre meilleur pote a parlé de son ex qui lui avait fait des cicatrices dans le dos à force de le griffer pour rien, on a compris que ce n'était absolument pas un passage obligé et que les caresses, c'est bien aussi.

4. « Des petits cris tu pousseras »

Aaaah, le grand débat : faut-il ou ne faut-il pas faire de bruit ? Combien de gens nous ont répété que les hommes adooorent nos petits gémissements qui les encouragent ? Beaucoup trop. Du coup, on a fini par croire que si on était du genre discrète, ça ne marcherait jamais…

Bilan des courses : on arrête de croire tout et n'importe quoi, on fait du bruit, si on a envie, on se tait, si on veut se taire, bref, nos vocalises nous appartiennent !

5. « Sans vêtements tu dormiras »

Nue, avec quelques gouttes de parfum derrière les oreilles. On a essayé à 15 ans avec notre flacon d'Eau Jeune qui puait la jeune fille en fleur sucrée, mais on n'a jamais vraiment réussi à s'y faire. Sauf que depuis, quand on dort avec un beau mâle, on est à deux doigts de culpabiliser parce qu'on enfile un pyjama…

Bilan des courses : on a fini par tomber sur un Jojo qui aime les pyjamas, le pilou l'hiver parce que ça tient chaud, et une culotte l'été parce qu'on étouffe !

Crédit Photo / Instagram