Se LAVER à DEUX est TRÈS déconseillé…

Dans toute bonne comédie romantique qui se respecte, on trouve une scène ultra sensuelle dans laquelle nos deux héros font du frotti-frotta sous une douche brûlante et pleine de vapeur…

Sauf que dans la vraie vie, on nous a déjà répété une trentaine de fois que l'eau n'est absolument pas un lubrifiant (bien au contraire) et que les galipettes en milieu aquatique n'ont rien de très charmant.

Elles peuvent même être trèèès dangereuses...

1. « Ne pique pas les yeux, évite les nœuds ! »

Ce qui était valable dans la pub pour les shampooing Dop ne l'est pas dans la réalité. Si on invite Charmant à se joindre à nous sous le jet d'eau chaude, on sait très bien que ça va déraper à un moment ou à un autre. Surtout quand il va essayer de nous laver les cheveux sensuellement, comme dans « Out of Africa », mais qu'il va nous mettre plein de shampooing dans les yeux et qu'on va couiner comme un petit cochon le temps de tout rincer.

2. Le cirque du soleil

Se frotter le dos l'un l'autre, passe encore. Se faire mousser en se jetant des regards langoureux au milieu d'une douce odeur de papaye (merci le gel douche), on adorerait. Sauf que dans la réalité, on a besoin de faire des contorsions pas ultra glamour pour se laver le postérieur, par exemple, et on n'a pas vraiment envie qu'il nous voie faire… Mais rassurez-vous, rien de sexiste là-dedans, on n'a pas non plus franchement envie de le voir se tortiller dans tous les sens avec son gant de toilette.

3. L'espace infini

On aime prendre notre temps, méditer sous le jet d'eau bien chaude qui nous réchauffe les épaules, le regard dans le vague… Et on aime surtout prendre de la place ! Parce que quand on répète une choré des Spice Girls, il nous faut de l'espaaaace ! Alors pas question de nous retrouver à l'étroit, écrasée contre la porte de la cabine parce que môssieur avait froid donc qu'il a voulu se mettre sous le pommeau.

4. La chance aux chansons

Dans la vie de tous les jours, on aime des musiques un peu pointues ou le vieux rock des années 1970, c'est meilleur pour notre image sociale. Mais dès qu'on passe la porte de la salle de bains, on entre dans un univers parallèle sans aucune limite du bon goût ! Et le petit medley Taylor Swift et Katy Perry qu'on s'est concocté et qu'on n'assume absolument pas, on a envie de le beugler tranquille, sans personne pour nous juger.

5. La délicate pression

On adore notre petite cabine de douche remplie de produits de beauté qui nous permettraient de tenir un siège de six mois en cas d'attaque nucléaire ! Ce qu'on adore moins, en revanche, c'est la pression un poil capricieuse qui nous force parfois à passer quinze minutes à se rincer les cheveux… Mais alors si on commence à faire entrer Zozo dans la douche, on n'est pas au bout de nos peines ! Il va nous piquer toute l'eau et on va se retrouver dans un coin, grelottante, la tête pleine de mousse… Non merci !

6. La crème douceur

L'esthéticienne s'est un peu lâchée sur l'épilation de yuki… Du coup, on se retrouve avec une coupe un peu années 70 qu'on aimerait bien reprendre. Et comme il nous reste un fond de crème dépilatoire, on voudrait faire ça tranquille, sous la douche, sans personne pour nous déranger. Donc on en connaît un qui va patienter derrière la porte jusqu'à ce qu'on ait fini.

7. Le cirque du soleil, bis

Les acrobaties sur un sol mouillé, c'est bien connu, ça ne donne rien de bon. Donc on ne va certainement pas s'embarquer dans une douche à deux qui va potentiellement dégénérer en jambe cassé ou en bassin retourné. On va plutôt se laver bien sagement et se glisser sous les draps propres pour voir si Doudou a utilisé son nouveau gel douche à l'abricot et au basilic...

 

 

MDS

Crédit Photo / Instagram