8 RAISONS de détester les JOURS FÉRIÉS !

Le 1er mai, le 8 mai, l'Ascension, la Pentecôte et tous leurs copains, ça va bien cinq minutes !

Vous, les journées passées à ne rien faire, ça vous court sévère sur le haricot et vous avez bien du mal à comprendre ce que tout le monde trouve génial dans ce concept ultra déprimant.

Heureusement nous, on vous soutient dans votre guerre contre les fériés.

1. On ne peut même pas glander toute la journée devant la télé vu qu'il n'y a que des trucs nuls comme les commémorations ou Beethoven 12.

Et on les a déjà tous vus, les Beethoven.

2. On ne peut pas aller dépenser toute notre paie (qui est déjà presque réduite à néant de toute façon) vu que les magasins ont eu la bonne idée d'être TOUS fermés.

Y compris le Carrouf.

3. On est forcée de se taper un repas de famille avec le cousin machin qui est marié avec une cruche et a deux gamins insupportables.

"Mamaaaan, pourquoi la dame elle est moooooche ?"

4. On a l'impression de se faire avoir quand ça tombe en milieu de semaine et on se tape deux déprimes du dimanche soir quand ça tombe un lundi.

Franchement, qui aime le dimanche soir ?

5. On doit tellement bosser les jours d'avant pour anticiper qu'on finit par adorer les semaines à cinq jours.

Finir à 23h tous les soirs, ça n'est pas un choix acceptable.

6. On se croirait revenue au moment de la nouvelle année avec tous les glandus du bureau qui nous disent « à demain… Ah bah non, à jeudi, hein, parce que demain c'est férié ! »

Hahahahahaaaaa, crève.

7. On passe notre temps à bouffer vu qu'on n'a rien trouvé de mieux à faire.

Du coup, bonjour le jean ultra serré le lendemain.

8. On est la seule cruche à ne pas avoir pensé à partir en long week-end comme tous nos potes.

Bonjouuuur, la déprime solitaire.

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest