Ces PHRASES à ne PLUS JAMAIS dire quand on est en COUPLE !

Parce que oui, quand on est (ENFIN) en couple, il n'y a pas QUE le statut Facebook qui change…

Il y a quelques réflexions qu'il faut éradiquer de notre vocabulaire.

Sur-le-champ, même. 

1. Le deux-en-un

« Je vais voir si Doudou est d'accord »… voilà une phrase que l'on devrait facturer cher. TRÈS cher ! Parce que non, ce n'est pas parce que vous avez un mec que vous devez vivre à travers lui. Surtout quand on vous demande simplement si vous êtes dispo pour un ciné samedi soir ! Lâchez-lui la grappe un peu à « Doudou » et s'il veut votre approbation pour aller aux toilettes, c'est peut-être qu'il n'est toujours pas sevré et qu'il a encore besoin de sa mère… Fuyeeez !

 

2. La famille

C'est la menace facile, c'est petit mais ça fait mal : « de toute façon, tu es comme ta mère » ! Outch. Ehhh oui, mais si on a dit pas les mamans, c'est bien pour une raison précise. La maman on l'aime mais mine de rien, c'est envahissant, c'est répétitif, c'est agaçant… bref, rien de bien agréable à entendre que l'on est comme elle ! Quoi ? Nous aussi on lui remet sa mèche rebelle en place avec notre bave et on lui défroisse sa veste à la main ???

 

3. La Saint-Valentin

« Je peux pas, j'ai Saint-Valentin »… voilà LA phrase de trop. Parce que déjà, ce n'est pas une excuse en soi… et qu'en plus, on s'en fout. Et dans tous les cas, vous froisserez votre entourage : vous pavaner devant votre meilleure amie qui, elle, ne la fête plus depuis des années, ça va la gaver. Et vous la péter devant votre cousine qui, elle, n'a pas de mec, ça va la faire déprimer. Bref, rien de bon à se vanter d'aller au restaurant sur un par-terre de roses rouges, bougies à la main et couronne de fleurs sur la trogne. Autant prétexter une bonne grippe, vous aurez moins d'ennuis.

 

4. Le cerveau commun

Quand on vous propose une soirée et que vous devez refuser, ne dites JAMAIS : « on ne peut pas, je ne sais pas pourquoi c'est Chouchou qui l'a dit »… Déjà parce que ça vous donne un air particulièrement nunuche, soyons honnête. Et aussi parce que c'est plutôt vexant de faire comprendre à ses amis que, comme Zozo ne les aime pas, il ne prend même plus la peine d'inventer des alibis pour échapper aux soirées. En tout cas, c'est le message qui sera envoyé. Alors soit vous décidez de porter la culotte et vous choisissez comme une grande d'aller ou non à une soirée. Ou alors il faut vous créer des alibis un poil plus robustes.

 

5. L'esthéticienne

« Je serai en retard à notre dîner, je vais chez l'esthéticienne »… HORREUR !!! Vous n'avez donc pas de CŒUR?!?! Ce pauvre Zozo, comment voulez-vous qu'il se remette d'une telle déclaration. Évidemment, il sait que vos poils ne disparaissent pas comme par magie. Mais il n'a pas besoin de l'entendre !! Voilà de quoi lui mettre d'atroces images en tête… Épargnez son appétit, ne rentrez pas dans ces détails-là.

 

6. La comparaison

Quand Zozo vous a mise en colère, inutile de taper (trop) fort ! Parce que le « mon ex, au moins, il était moins borné », il passe moyen quand même… Bah oui, mais forcément, la comparaison, elle est rarement appréciée ! Et inutile de préciser que les variantes adoucies du style « je connais quelqu'un qui était vachement moins susceptible » ou « tu es le moins patient de tous mes ex », sont tout aussi assommantes. A fuir ! 

Crédit Photo / Pinterest

par