VENIR à BOUT de votre SOMMEIL tout pourri !

Rhaaaaaa…. TOUTE la maudite journée, votre corps n’aspire qu’à une chose : retrouver sa couette duveteuse pour sombrer dans un sommeil bienfaisant.

Sauf qu’à la minute où vous vous enroulez dans ladite couette, bim, votre cerveau se réveille plus en forme que jamais !

1. Identifier l’ennemi

Pour mieux vaincre son ennemi, il faut d’abord bien le connaître… Il y a celles qui filent au lit ultra tôt mais n’arrivent jamais à fermer l’oeil, celles qui se réveillent 53 fois pendant la nuit, et aussi celles qui ouvrent l’oeil sur le coup de 4h du mat’… et n’arrivent jamais à se rendormir ! Bref, à chacune son insomnie de malheur !

2. Méfiance !

C’est à peu près au bout de la 6è nuitée sans sommeil, que nous vient cette idée lumineuse : allez, un bon somnifère ce soir, et hop ! Au lit. Sauf que c’est le meilleur moyen de tomber dans un vilain engrenage qui fera que plus jamais on ne pourra aller poser sa tête sur l’oreiller sans avoir avalé un cacheton…

3. Un seul mot d’ordre : détente !

Oui, facile à dire quand on enquille les nuits cauchemardesques et les journées de mauvais poil en conséquence… Mais celui qui vous empoisonne la vie, et fait que votre ciboulot s’active au lieu de faire dodo, c’est bien le stress. Alors on favorise détente, bains chauds relaxants le soir, diffusion d’huiles essentielles (pas plus de 15 minutes) apaisantes pour le corps et l’esprit, ou séance de yoga (au moins 1h avant de filer au lit).

4. A bannir de toute urgence

Il n’y a pas que le stress qui veut du mal à notre bien-être nocturne : pour retrouver sérénité et doux rêves bleus, on se prend en main et on élimine toutes ces petites choses qui nous plombent et nous empêchent de nous reposer : l’excès d’alcool ou de tabac, les repas trop lourds impossibles à digérer sans avoir l’estomac qui mouline toute la nuit, ou encore les écrans qui hypnotisent notre cerveau.

5. Se mettre en condition

On se pose tranquillement loin de toute source trop sonore ou excitante pour la vue (à savoir : loin de la télé, de son smartphone ou de Charmant qui exhibe ses muscles en slip kangourou), et on en profite pour faire une activité non stimulante : enfin terminer ce bouquin que vous traînez depuis 3 mois, se faire un coloriage mandala, préparer sa to-do list des choses sympas à faire le prochain week-end, faire un câlin avec le chat…

6. LA bonne recette maison

Évidemment, la tisane pisse-mémère reste un must pour celles qui ont du mal à s’endormir… On se fait une décoction avec des fleurs de tilleul séchées, qu’on laisse infuser une dizaine de minutes dans une eau bien chaude, et on ajoute 1 goutte d’huile essentielle de lavande ou de fleur d’oranger, avec une lichette de miel. Hop, on boit 30 minutes avant de filer se reposer !

7. Se projeter

Rien à faire, marre de compter les moutons et de se demander pourquoi vos moutons à vous ils ne pourraient pas être jaune soleil ou bleu pastel ? C’est le moment de tenter un petit truc tout bête : se visualiser dans un lieu de bien-être total, que ce soit sur une plage de doux sable blanc et chaud ou bien en train de caresser les biscottos de Robert Downey Jr…

8. Se lever !

On s’imagine souvent que la meilleure solution est de rester dans son lit en espérant que ça passe… Sauf qu’en réalité, une fois l’insomnie déclarée, il vaut mieux se lever et s’occuper pour mieux replonger dans le sommeil… 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest