DÉCRYPTAGE du MÂLE : comment SAVOIR si vous lui PLAISEZ

Ce beau Zozo, il vous tape dans l’œil… mais comment savoir si vous tapez dans le sien ?

Pas facile, facile à décrypter ce beau mâle…

Mais on a quelques pistes !

1. Le regard

Le beau Zozo, vous le croisez souvent… Et à chaque fois, vous faites en sorte d'attraper son regard, mais dès qu'il voit que vous le regardez, il détourne les yeux ! Et s'il rougit, c'est encore plus facile ! Ouuhh on dirait bien que Monsieur ne veut pas que vous vous rendiez compte qu'il vous mange des yeux à longueur de temps…

Enfin prenez quand même en compte l'environnement extérieur avant de vous jeter sur sa jolie bouche : s'il tourne les yeux pour regarder la belle blonde qu'il a à son bras, ce n'est pas un signe !

 

2. L'humour raté

Ce beau serveur du bar en bas du bureau, il ne vous laisse pas de marbre… Même pas du tout ! Vous avez bien remarqué qu'il vous regarde un peu plus que la moyenne, mais sans vraiment être fixée. Par contre, ce dont vous êtes sûre, c'est qu'il est très drôle avec les autres… et que dès que vous débarquez dans son champ de vision, il se met à en faire des caisses et devient assez vite un peu beauf' à l'humour douteux.

Il semblerait que vous le troublez tellement qu'il en devient maladroit ! C'est mimi… tant qu'il s'en rend compte ! Parce qu'il est aussi possible qu'il soit simplement un gros beauf à l'humour douteux… tout court. Et ça, c'est pas mimi du tout !

 

3. La coïncidence folle

Votre collègue de la compta, le beau brun, il vous travaille un peu les hormones quand même ! Et vous avez remarqué que chaque matin, quand vous descendez boire votre thé à la cafétéria, il traîne dans les parages… pour lire un bouquin, regarder ses mails, manger ses madeleines ou boire son café. Coïncidence ? Nous ne croyons pas, non…

A voir quand même s'il tente d'entrer en contact visuel avec vous de temps en temps et avec insistance. Parce que s'il ne lève jamais la tête de son ordi, c'est peut-être des coïncidences à répétition ! On ne s'en-flamme pas !

 

4. Le contact

Il faut dire que, depuis que vous venez dans ce café du bout de votre rue, le beau serveur il commence à vous connaître ! Vous avez eu le temps de sympathiser (oui, forcément, venir quatre fois par semaine, ça créé des liens!) et donc de l'observer. Et il faut dire qu'il est devenu particulièrement tactile. Au début, vous pensiez qu'il effleurait l'épaule, prenait la main et posait sa main dans le dos de tout le monde. A d'autres !

Rangez-nous cette naïveté et laissez-lui votre numéro sur une serviette en papier !

 

5. Le manque

Quitte à être sûre que vous lui plaisez, autant l'être à 300 % ! Alors on va chercher les réponses sur le terrain ! Bah oui, ce n'est pas en essayant de lire dans son regard que le premier rencard va se caler. DONC on change l'heure de sa pause café OU on diminue ses visites au beau serveur d'en bas, etc.… Eh oui, on créé le maaanque !

A vous de voir si le Zozo il fait une petite déprime de ne plus voir votre trogne comme avant ou s'il ne s'en porte pas plus mal. Et ne faites pas durer ce manque trop longtemps, ça serait con de le retrouver avec une jolie brune à ses basques !

 

6. L'attaque

Votre beau dentiste ténébreux, il vous a tapé dans l’œil depuis votre première rencontre. Et vous avez l'impression qu'il y a ce truc entre vous, comme dans les films ! Sauf qu'il vous est impossible de savoir ce qu'il en est vraiment, c'est-à-dire, en dehors de vos fantasmes à vous. Mais quand il vous a embrassé à pleine bouche, là, sur sa table d'examen, en disant qu'il vous aimait, depuis le premier jour où il vous a vue, qu'il ne pense qu'à vous et qu'il vous trouve irrésistible, on se demande encore comment vous avez pu douter de son attirance pour vous…

On dit ça, on dit tout.

Crédit Photo / Instagram