8 FAÇONS d' ÉRADIQUER ce BOURRELET sans rien CHANGER !

Non pas qu’on soit accro à notre pizza 4 fromages ou à notre pâte à tartiner tout chocolat, mais quand même…

Parfois, on regarde nos petits bourrelets et on pousse un profond soupir qui dit « noooon je ne veux pas renoncer aux petits plaisir de la vie pour vous ! ».

Du coup, on fait tout ça… 

1. Passer 10 minutes par jour à l’insulter

« Espèce de petit salopiaud, ah tu es bien bouffi, bien suffisant, bien content de toi, hein ? »

Non, ça ne le fera pas fondre, mais au moins, vous vous sentirez mieux, et, en plus, ça fera toujours 10 minutes passées sans boulotter de chocolat !

2. L’ignorer avec superbe

L’ignorer tellement fort qu’il finira par douter de son existence, AHAHHHH on rigole moins, là, petit ?! Bon, en vrai, le planquer sous des tuniques « fluides » et des pantalons taille haute ultra chics, histoire de ne PLUS le voir ! Qui sait, il va peut-être finir par s’envoler…

3. Penser très fort « va t’en va t’en va t’en »

Se répéter ce mantra matin et soir, en visualisant la bête et en la massant à coups de crèmes à la caféine spéciales « zones rebelles ». Ça ne peut pas faire de mal, hein !

4. Enfiler ce jean slim canon mais trop petit, tous les matins

Comme d’hab, le retirer très vite parce que bon, quand ça passe pas, ça passe pas… Mais quand vient le coup de 13h, quand votre ventre se met à gronder comme un aspirateur géant qui se mettrait en marche d’un coup, penser à ce jean slim. Histoire de se passer l’envie de se bâfrer de frites à la cantoche !

5. Passer du temps à rêvasser devant des bikinis minuscules

Tout petits riquiquis, qui ne laissent pas la moindre place à un bout de chair qui ne serait pas tonique et bien souple, mais teeeeeellement BEAUX ! Du coup, on se surprend à mettre un peu moins de sauce, là, dans la salade composée…

6. Imaginer l’ascenseur comme une boîte inhospitalière

Une affreuse boîte susceptible de se bloquer à tout moment (tiens, c’était quoi ce bruit bizarre, là ?), voire même de chuter avec NOUS dedans ! Ah bah du coup, les escaliers, ça fait tout de suite plus rassurant, non ? Et vlan pour le fessier mollasson qui va devoir bosser…

7. Manger plus pour mincir plus

Ouiouiouioui… Pour éviter les craquages fatals qui peuvent survenir à tout moment de la journée, notre estomac a besoin d’une certaine quantité de nourriture qui cale bien. Alors, on va lui en donner, de la nourriture ! Des blancs de poulet rôtis à souhait, des avocats sur toasts de pain de seigle bien croustillants, des porridges maison aux flocons d’avoine, au miel et aux fruits frais… On se prépare un programme béton bon, gourmand et sain !

8. S’acheter une plante verte pour le bureau

Une petite plante toute mimi toute jolie, avec des minuscules petites feuilles qui frisouillent… Et, chaque fois qu’un coup de stress nous donne envie de nous gaver de montagnes de chocolats, regarder Basile-le-persil et se sentir mieux, d’un coup.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest