COMMENT arrêter de GALÉRER en AMOUR ? #JeM'yPrendsCommeUnManche

Il faut dire qu'on n'est pas LA reine du rencard…

Il y a celles qui papillonnent et il y a nous… celles qui RAMENT et à la main en prime !

Alors on a réfléchi à comment arrêter de galérer en amour.

Et ça donne ça… 

 

1. Prendre du recul

Quand on y pense, on a quand même tendance à s'emballer ET à se poser mille questions assez vite… Oui, on vous l'apprend peut-être, mais se demander comment on va le présenter à ses parents ou à penser aux photos Facebook que l'on pourra faire avec lui quand on partira en vacances en Crête l'été prochain, c'est un poil précipité. Et si on se laissait juste le temps de voir un peu ce que ça donne avec lui ? Ce n'est pas parce qu'il est beau, intelligent et drôle qu'il est forcément l'homme de notre vie ! Et s'il l'est, il sera toujours là dans une semaine ! Alors inutile de vouloir tout faire très vite, cela ne « scellera » pas plus votre complicité ! Et peut même la dégrader. Alors mollo, pépito !

2. Revoir sa grille d'évaluation

On nous a déjà dit qu'on était peut-être un poil trop exigeante. Mais quand on y pense, vouloir un homme d'1m88, châtain – mais avec quelques cheveux grisonnants, parce que c'est sexy, mais pas trop parce que ça fait trop vieux – qui a fait ses études à Limoges mais qui a passé son bac à Toulouse, qui a des pectoraux mais pas trop et pas beaucoup de tâches de rousseur mais un peu quand même… ça se passe carrément de commentaires ! On devrait peut-être essayer de se concentrer sur les valeurs qu'il a ou sur sa vision du couple, par exemple. Ou sur son compte en banque. Ohhhh on rigooole !

 

3. Contourner l'obstacle

Entre les Zozos arrogants qui ne pensent qu'à leur propre intérêt et les manipulateurs, on ne peut pas nier que l'on ne choisit jamais les bons ! On peut même dire, sans trop exagérer, que l'on a tendance à toujours choisir les mauvais ! Alors on contourne le problème : le prochain Zozo qui nous tape dans l’œil au bar du coin, on s'approche de sa table et on demande le numéro de… son pote ! Le secret, c'est peut-être finalement de NE PAS choisir celui qui nous plaît, mais celui qui se trouve à côté… On a peut-être plus de chances ! 

4. Mettre de côté les « conseils »

On a toutes des « amis » qui se permettent de nous donner des toooonnes de conseil pour « trouver l'amour ». Et généralement, ce sont les amis en couple qui se ruent sur notre célibat pour nous « aider ». Alors bon, déjà, on ne savait pas que le célibat était une maladie… mais on s'est renseigné, et ce n'est pas encore répertorié dans le Vidal, ouf on a eu peur, tiens ! Et on oublie les conseils – généralement foireux, ne nous voilons pas la face – de ces fameux amis qui nous veulent du mal ! Fini les rendez-vous arrangés, les rencontres forcées et les stratagèmes de drague toute pourrie. On se fie à son instinct et à lui seul !

 

5. Oublier les scenarii téléguidés

A force de se bourrer de comédies romantiques, de téléfilms à l'eau de rose et de séries de nanas à la vie amoureuse palpitante, on a tendance à développer un sens de l'espoir (ou du désespoir!) assez inouï ! Alors on met tout ça de côté : ce qui se passe dans les séries reste dans les séries ! On arrête de descendre se poser à la terrasse du bar d'en bas, seule, en pensant qu'un bellâtre va croiser notre regard et venir nous parler et tomber amoureux de nous et nous demander en mariage ! Dans la vraie vie, on fini seule, avec six pintes dans le bide et ce n'est pas très joli à voir... Idem pour le mythe de l'inconnu du métro, qui, après avoir croisé notre regard, nous court après pour nous demander notre numéro ! On se réveiiiiille !

 

6. Arrêter de vouloir arrêter de galérer

Pourquoi on voudrait arrêter à tout prix de galérer en amour ? Non pas que cela nous enchante, mais ne dit-on pas que l'on apprend de nos erreurs ?! On devrait plutôt se rendre compte que pédaler dans la semoule pour trouver LE Zozo qui nous fera vibrer de partout fait partie intégrante du processus de recrutement ! Bah oui, si on tombait sur le bon tout de suite, sans même chercher, qu'est-ce que ça serait chiant ! Oui on galère, mais cela nous vaut quelques soirées tequila-Nutella®-films avec ses copines. Et rien que pour ça, on peut bien galérer encore un peu, avant de se caser et de rentrer tous les soirs boire sa tisane avec Môsieur ! 

Crédit Photo / Pinterest