8 ERREURS BEAUTÉ que l'on a FAITES en 2000 #Impardonnable

Les années 2000, on aimerait parfois oublier qu'elles ont existé… Parce qu'on a quand même commis un nombre d'erreurs assez éblouissant.

Entre les pantalons trop taille basse, les débardeurs en Lycra avec un peu de dentelle sur le décolleté et les tongs à talons, il y aurait de quoi écrire un annuaire du mauvais goût.

Mais ça ne s'arrête pas là, on a aussi essayé de se faire un look un peu trop personnalisé...

1. Le crayon noir

Qu'on mettait en quantité plus que suffisante à l'intérieur de l’œil pour faire la nana torturée qui écoutait Kyo et gravait des gros mots avec son compas sur sa table en cours de maths. Comme ça, on avait l’œil bien noyé au milieu de ce noir tout gras et nos parents étaient persuadés qu'on se droguait en cachette.

2. Le parfum Eau Jeune

Qu'on vaporisait dans nos cheveux en chantonnant le dernier tube de Lorie et qui était tellement sucré qu'on avait des caries rien qu'à le respirer. On avait choisi le Rock'n'Love parce que ça sentait un peu comme le Angel de notre cousine. Mais pas tout à fait pareil comme elle nous l'avait judicieusement fait remarqué.

3. Le gloss brillant

Qu'on avait choisi goût cerise et qu'on passait notre temps à manger juste après l'avoir appliqué. « Parce que c'est trop bon », clamait-on avec enthousiasme. Comme on avait aussi les cheveux super longs, le vent était notre pire ennemi qui nous mettait les cheveux dans la tronche et les faisait se coller pas sensuellement à notre bouche luisante.

4. La coiffure (un peu trop) négligée

Qu'on réalisait tous les matins devant le miroir en refusant catégoriquement de se coiffer. Tous les jours, on avait donc le look perce-oreille un peu azimuté qui avait sauté du lit cinq minutes avant d'arriver au lycée. Charmant.

5. La manucure fluo

Qu'on ne faisait pas avec du vernis. Non, parce qu'on n'avait pas une collection aussi étendue qu'aujourd'hui. Alors on se contentait de recouvrir nos ongles d'une jolie couche de Tipp-Ex, de la laisser sécher, puis de recouvrir le tout d'un peu de fluo orange pour le chic.

6. Les colorations

Qu'on ne pouvait pas faire chez le coiffeur parce que nos parents crisaient à l'idée qu'on se fasse teindre les cheveux. Alors on avait trouvé la parade et on avait demandé à maman de nous acheter un peu de Color Pulse qui se voit et qui s'en va en DIX shampooings ! Et on les a attendus avec impatience après...

7. Le blush rose

Qu'on appliquait n'importe comment parce qu'on n'avait pas envie d'écouter la vendeuse chez Sephora le mercredi après-midi quand on allait l'acheter et parce que les tutos sur YouTube n'existaient pas encore. Le look poupée de porcelaine flippante nous allait comme un gant.

8. La coiffure gominée

Qu'on a regrettée pendant des années, des années et des années et que nos amies nous rappellent encore aujourd'hui… (#Victime) Mais on avait laissé la coiffeuse nous convaincre que plaqué sur les côtés et ébouriffé en pics derrière, c'était tendance. Alors que non, vraiment pas, non.

 

 

Alors, ça vous rappelle de doux souvenirs de vos errances make up ?

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest 1 / 2 / 3