6 REMÈDES contre la GUEULE de BOIS

Les apéros improvisés qui finissent mal, on connaît !

Parce que le « on va boire UN verre », on n'y croit plus…

Mais comme on ne sait pas dire non, autant apprendre à gérer sa gueule de bois.

1. La décoction du bonheur

Avant toute chose, il y a UNE décoction qui nous sauvera la mise d'office : le citron chaud à jeun ! On fait tiédir de l'eau minérale dans laquelle on presse un demi-citron. Et on boit ça avant d'avaler quoi que ce soit d'autre. Oui, c'est un peu rude, mais le citron dans l'eau tiède a tendance à purifier l'organisme entier : non seulement il détoxifie l'estomac et les intestins mais aussi le foie ! Et en éliminant les toxines de l'alcool, il vous rapproche de la fin de votre réveil difficile ! Boh allez, on n'est pas des porcs : si c'est trop rude, on y ajoute une ou deux cuillères de miel.

 

2. La tisane magique

Quand on a un peu forcé sur les mojitos la veille et que l'on doit survivre à une journée de travail, on ne le répétera probablement jamais assez : il faut s'hydrater ! Et quoi de mieux qu'une tisane magique, tout-en-un ?! Au réveil, on fonce sur une tisane ultra énergétique bio qui limitera la casse du trop-plein d'alcool ! Et le romarin est notre meilleur allié : il éradiquera la vilaine migraine en facilitant la circulation sanguine cérébrale ! On peut aussi miser sur le gingembre, qui agira, lui, contre les nausées qui nous clouent au lit. Et le mieux du mieux : une tisane qui combine tous ces précieux alliés !

 

3. Le secret de fond

L'hydratation, on l'aura compris, est la seule solution à une féroce gueule de bois ! Parce que l'eau va drainer toutes les vilaines toxines qui nous font tourner le plafond de la chambre et qui tapent dans nos tempes. Alors on boit et on boit. Et on alterne avec de l'eau pétillante bien fraîche ! Oui, parce que les sodas, c'est bien gentil, mais ce n'est pas la meilleure idée en gueule de bois : le sucre va avoir l'effet inverse ! Non, on vous l'assure : il vaut mieux se drainer à l'EAU !

 

4. L'assiette gagnante

La gueule de bois, ça se gère aussi dans l'assiette ! Et non, PAS avec le gros burger ou l'énooorme pizza qui nous fait baver ! La junk food, c'est toujours mieux avant qu'après : au moins, si vous vous laissez tenter avant la cuite, votre burger vous aidera à éponger l'alcool et à limiter la casse ! Mais une fois que la cuite est là, on mise sur des vitamines B et C (œufs, tomates, par exemple) qui aideront notre corps à éliminer l'alcool ! On mise aussi sur les kiwis ou les bananes, riches en potassium – que l'on a perdu pendant la cuite ! Bref, on ne se rue pas au fast-food du coin, on se fait des petits en-cas intelligents au fur et à mesure de la journée. Bah oui, on y va mollo… le vomi, il rôde toujours !

 

5. L'huile essentielle parfaite

Le citron, on le boit déjà au réveil, à jeun dans de l'eau tiède (vous l'avez bien noté, hein?!). Mais rien ne nous empêche de renforcer son action de purification au cours de la journée. Et pour cela, on pense à l'huile essentielle de citron ! On verse deux gouttes de cette huile dans une cuillère d'huile d'olive – ou sur un sucre. Résultat ? Un foie qui va reprendre du poil de la bête et nous débarrasser de ces méchantes nausées qui nous traînent au fond de la gorge.

 

6. La menthe salvatrice

On ne la présente plus : la menthe poivrée ! Celle même qui nous sauve des migraines, des nausées et de beaucoup d'autres maux plutôt désagréables ! C'est donc elle qui nous tiendra compagnie le mieux en cette gueule de bois : on la respire, on en verse quelques gouttes dans de l'eau chaude pour la diffuser dans la pièce, on s'en applique une goutte sur chaque poignet… BREF, on ne la lâche pas ! Elle fera fuir la gerbe et apaisera notre migraine, pourquoi s'en priver !?!

 

Bon, le mieux du mieux, c'est encore d'y aller mollo sur les mojitos, en temps réel… 

Crédit Photo / Pinterest