Devenir VÉGÉTARIENNE en 8 ÉTAPES toutes BÊTES

Vous êtes à un tournant culinaire de votre vie et vous sentez que la viande n'est plus vraiment votre meilleure amie.

Autant, petite, vous pouviez dévorer un énorme morceau de viande rouge en soupirant d'aise, autant aujourd'hui, vous avez presque du mal à supporter l'odeur du poulet rôti.

Alors vous penchez de plus en plus vers le végétarisme sans savoir vraiment comment entrer dans ce monde mystérieux plein de carottes et de quinoa...

1. La consommation très, très réduite

Tout en douceur, vous allez petit à petit éliminer la consommation de viande et de poisson de votre alimentation quotidienne. Alors si vous n'aurez certainement aucun mal à faire disparaître le jambon blanc sous vide et les œufs durs de vos assiettes, vous allez peut-être regretter les belles pièces bien préparées au restaurant… Mais après tout, rien ne vous empêche de faire quelques exceptions quand vous sortez faire une bonne bouffe entre copains ! Imaginez la délicieuse sole au beurre et ses petits légumes d'automne qui atterrira devant vous...

2. Le bon épisode de Top Chef

C'est une technique un peu plus radicale mais qui a fait ses preuves. Vous passez au végétarisme parce que vous avez du mal à supporter l'odeur et la vue de la viande ? Eh bien on a la méthode parfaite pour vous aider à ne jamais regretter ce choix : installez-vous tranquillement devant l'épisode de Top Chef où de pauvres inconnus leur servent de commis et doivent carrément vider un poisson ou dépecer un lapereau ce qui donne lieu à une vague sensation de nausée qui fait du mal...

3. La bonne cuisine

Végétarisme ne rime pas avec tristesse dans l'assiette, tordez le cou aux clichés qui veulent que les végétariens se nourrissent d'un peu de tofu grisâtre et de fanes de radis ! Devenir végétarienne en douceur, c'est aussi apprendre à préparer vos plats de manière différente en trouvant une alternative à la viande. Si vous adorez engloutir un burger le vendredi soir mais que vous n'avez plus du tout envie de faire cuire de la viande hachée, vous pouvez choisir un bon steak végétal à la place pour faire une alternative gourmande !

4. Le bon compagnon

Pour glisser tout en douceur vers une alimentation sans viande et poisson, vous pouvez vous entourer de petits compagnons velus ! Adoptez un petit lapin, un poussin, un veau, n'importe quel animal qui va vous rappeler à quel point ils sont mignons à l'état sauvage et tellement moins dans une assiette... Et puis gardez en mémoire le souvenir de Couinette, la poule que vous adoriez chez mémé et que vous avez un jour retrouvée dans la poule au pot. R.I.P. Couinette.

5. Le bon équilibre

Modifier ses habitudes alimentaires demande du temps et de l'attention pour ne pas faire de bêtises. Alors si on arrête la viande, il faut absolument chercher à équilibrer l'apport en protéines pour ne pas basculer dans les soucis alimentaires qui pourraient causer de sacrés désagréments. Faites le plein de protéines végétales chez les légumineuses (lentilles corail, pois chiches, tofu), les céréales (pâtes, quinoa, orge) et n'oubliez pas de vous fournir en calcium, en vitamine D, en fer et en vitamine B12 pour éviter les carences.

6. Le bon partage

Sans les forcer ni vous exclure du groupe, vous pouvez faire découvrir à vos potes les petits délices secrets des végétariens ! Du houmous avec des légumes à tremper, une délicieuse soupe de lentilles corail et carottes au lait de coco, à force, ils finiront par exiger que vous soyez la seule et unique cuisinière du groupe ! Histoire de continuer à passer de bonnes soirées ensemble sans avoir besoin de ramener un Tupperware spécialement pour vous...

7. La bonne découverte

Histoire de devenir végétarienne mais de rester gourmande, vous pouvez vous faire des petits plaisirs pour vous accommoder à votre nouveau mode de vie. Fouinez dans le quartier et allez tester un resto végétarien pour découvrir de nouvelles saveurs et vous rendre compte une bonne fois pour toutes que vous avez très bien fait !

8. La méthode ultra radicale

La visite d'abattoir, des stands de viande à Rungis, de la boucherie du coin ou même de la cuisine de votre tata qui est assistante maternelle et dont la spécialité est les spaghettis boulettes pour 12 marmots affamés, voilà des méthodes qui vous feront l'effet d'une douche ultra glaciale et qui vous dégoûteront de la viande pour toujours.

 

 

On ne vous les recommande pas forcément, ceci dit, mieux vaut y aller tout en douceur !

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest