AAAAAATCHOUM ! Allergie : ces ASTUCES pour s'en SORTIR

Et voilà, c’est reparti : les arbres commencent à peine à bourgeonner, que vos yeux se mettent à rougeoyer et votre nez à éternuer.

« Non non, je ne suis pas malade, c’est juste le printemps ».

Avant de sortir la batterie de médocs, voici comment passer ce cap sans trop de casse !

1. Aérer aux heures stratégiques

Non, on ne se met pas en mode vampire, terrée toute la journée dans un appart’ aux volets clos, en attendant le doux mois de septembre. On continue d’aérer son petit chez-soi, mais uniquement le matin tôt, quand les pollens dont encore dodo.

2. Assainir à coups d’aspi

Histoire de virer vite fait bien fait les pollens qui débarquent par les fenêtres ouvertes, on passe un coup d’aspi trèèès régulièrement en insistant sur les tapis et les tissus. Et la bonne astuce pour une atmosphère vraiment purifiée, c’est de glisser quelques gouttes d’huile essentielle de fenouil ou d’eucalyptus dans son sac à poussière : air plus sain et vilains virus dégagés !

3. Passer au low poo

Pour vaincre le pollen, cet ennemi sournois et invisible qui se dépose et incruste chacune de ses particules allergènes sur la peau, on se nettoie les cheveux un maximum. Le bon truc, c’est d’utiliser la tendance « low poo » à son avantage : au lieu de rincer moins souvent ses cheveux, on les lave PLUS souvent, mais en utilisant les fameuses crèmes lavantes, qui nettoient la fibre tout en douceur.

4. Se laver !

Dans la même veine, on prend la saine habitude de se rincer le visage, les yeux et les mains à grande eau très régulièrement dans la journée, histoire de se débarrasser des allergènes qui nous pourchassent à tous les coins de rue.

5. Noyer ses yeux

En rentrant le soir, on se rue sur les dosettes de sérum physiologique, et on noie ses mirettes pour les débarrasser des allergènes. Ouhhhhhhhhh, ça fait du bien !

6. Se faire des tisanes

Pour lutter contre le vilain rhume des foins, on se met à la tisane d’ortie, aux propriétés antihistaminiques. A boire à volonté pour apaiser les yeux rougis et le nez qui coule !

7. Faire une cure de miel

Mais attention, pas n’importe lequel : on se prend deux cuillères à café de miel de romarin chaque matin, pour ses bienfaits contre les inflammations.

8. Se mettre à l’eau florale

Pour apaiser ses yeux qui larmoient, on laisse poser un coton imbibé d’eau florale de bleuet le soir, et on profite de ses vertus calmantes.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest