8 TECHNIQUES de TATA pour AMADOUER un PETIT #BestieTatie

Tata, c'est un peu le meilleur statut du mooonde !

Surtout qu'on a le rôle idéal pour maîtriser le dressa… euh, l'apprivoisement de ces mioch… enfin, de nos neveux et nièces chéris !

Petit tour des techniques indispensables… 

1. On peut toujours faire valoir notre supériorité en âge, pour lui faire croire que l'on a le pouvoir de lui donner ce qu'il veut… en échange de ses bons et loyaux services, à ce petit grincheux.

 

2. Dans la pratique, ça donne : « évidemment que je peux te donner un gâteau, même si tu n'as pas encore déjeuné… à condition que tu ailles dans le salon et que tu me rapportes le livre qu'il y a sur la table...tu sais ce que c'est, une table ?! »

 

3. On se fait toujours passer pour son alliée, histoire d'avoir son entière confiance… Parce que si on lui fait comprendre qu'on ne le balancera pas à ses parents, si on le grille en train de faire une connerie, on peut être sûre que, le prochain gâteau que sa mère lui donne, il viendra le partager direct avec nous !

 

4. Quand le petit morv… notre petit neveu adoré se fait engueuler par ses parents et se fait punir – parce qu'il a été super chiant toute la matinée, il faut le dire – on peut toujours passer derrière et lui filer deux ou trois bonbecs en douce. Déjà pour qu'il arrête de chialer.

 

5. Et surtout qu'il ne faut jamais, JAMAIS, oublier qu'un gosse dans la poche, c'est un gosse indulgent… et si on peut échapper à quelques remarques vives et piquantes de gosse (du style « non, toi t'es moche » ou « pourquoi Tatie, elle a mis une chaussette dans son t-shirt, pour aller parler à ce monsieur ? ») en public, c'est toujours ça de pris !

 

6. On peut aussi jouer de notre supériorité – et donc de notre légitimité supérieure – pour le faire filer droit. Quand il se met à chantonner, à crier, à sautiller, à jouer bruyamment ou simplement à nous parler… On peut directement invoquer le pouvoir du Kinder : « tu arrêtes de me parler et je te file un chocolat ».

 

7. Mais si on n'est pas d'humeur à être clémente avec les gnomes, on peut toujours échanger le chocolat par un « je le dis à tes parents ». Oui, c'est lâche. Mais on ne va quand même pas se faire pourrir la saison 9 de Grey's Anatomy que, certes on connaît par cœur, mais qu'on a envie de se ré-enfiler !

 

8. Et si on est vraiment en confiance, on peut tenter le côté affectif… Mais entre nous, c'est la technique d'approche la moins sûre avec les individus de cette rac… enfin, avec les enfants. Sachez qu'il est toujours plus prudent de négocier avec de la marchandise palpable (argent, chocolat, bonbon…).

 

9. [BONUS] La règle d'or : il ne faut jamaisJA-MAIS, tourner le dos à un microbe. Il trouvera toujours le moyen de vous entuber. 

Crédit Photo / Pinterest