SEXE : les PRATIQUES ÉROTIQUES de l'ANCIEN TEMPS #AllezDoncBesogner !

Ah, pour ça, ils savaient s’éclater, dans l’ancien temps ! On peut même dire qu’ils avaient des pratiques tout à fait… hum, spéciales…

Ça vous dit un petit tour sexuel dans le temps ?

1. Éteins la bougie, chéri…

Bah oui, la lampe de chevet, au Moyen Âge, c’était la chandelle, et comme il ne fallait pas se voir tout nus (rapport au fait qu’ils ne prenaient pas beaucoup de bains peut-être ?), et bah on faisait « ça » dans le noir !

2. Un petit porno pour monsieur ?

Non, ils n’avaient pas encore la télé, ni la 4G, à l’époque, n’empêche, ils savaient déjà comment mater un petit porno en douce… C’est au XVIIIè siècle que ça se passe, et c’était très chic, attention : ces messieurs se faisaient des montres à gousset personnalisées, avec des petites images de leur choix à l’intérieur du boîtier…

3. Tous bisexuels !

A l’époque romaine, la « norme » c’était… la bisexualité ! Comme quoi, on n’a pas trop évolué sur ce plan-là…

4. Le pape a dit...

Bieeeeeen avant la chanson d’Eddy Mitchell, l’Église du Moyen Âge interdisait déjà le « boogie-woogie », et pas seulement avant de faire sa petite prière, hein : il fallait s’abstenir de toute relation le mercredi, le vendredi et le dimanche. L’histoire ne dit pas si un curé était planqué sous chaque lit…

5. Libéréééééée, délivrééééééée

Surprise ! A la Renaissance, on autorise les relations sexuelles AVANT le mariage, vu qu’on avait décidé un peu avant de retarder l’âge légal pour s’unir. Du coup, forcément, ça devenait vraiment trop long d’attendre…

6. 50 nuances de Grey

Eh non, ce n’est pas Christian Grey qui a inventé la fessée érotique ! Elle avait déjà cours dans l’Antiquité, mais plutôt pour ses « vertus » curatives… Et au XVIIIè siècle, avec l’aide d’un certain marquis de Sade, bim ! Les fouets et autres martinets sont de sortie.

7. « Plus t’en mets, plus t’en as »

Au XVè siècle, on ne connaissait pas encore les déos Axe, en revanche côté hygiène intime ça ne fleurait pas la rose… Du coup, bah, plutôt que de se laver un bon coup, bah on s’aspergeait de parfum. Mmmmmm, ça devait donner, au plumard !

8. Et si on partouzait en famille ?

Dans l’Égypte ancienne, on s’épousait couramment et joyeusement entre frères et sœurs. On comprend mieux pourquoi les pharaons ont disparu…  

Crédit photo / Pinterest