10 PHRASES que vous direz si vous devenez MAMAN !

Votre mère, elle vous en a rabâché des phrases qui tuent !

Et vous aurez beau dire et faire tout ce que vous voulez, vous ne passerez PAS à côté si vous devenez maman…

Vous aussi, vous direz ça, c'est inévitable. 

1. «  C'est pas un hôtel ici ! »

Quand votre mioche fera des va-et-vient sans vous tenir informée et que vous aurez déjà préparé deux ou trois repas pour rien. Enfin, même un seul d'ailleurs, parce que si vous lui payez un forfait à 50,99€ par mois, ce n'est pas pour rien !

 

2. « Et merci, c'est pour les chiens ? »

Quand vous n'entendrez pas le mot magique. Mais ne vous inquiétez pas, si vous avez peur de rabâcher, vous pourrez utiliser la variante « et le mot magique ? »… Imparable.

 

3. « Mange des clémentines, ça fait des vitamines ! »

Et ça marchera aussi avec les brocolis, les pommes, les salsifis, les kiwis… Bref, de quoi faire, et à chaque saison ! Et cerise sur le gâteau : pour ne pas se soucier de la saison, « mange tes carottes, ça rend aimable » sera TOUJOURS là pour vous. Toujours.

 

4. « J'suis pas ta pote »

Bim, la phrase qui fait mal tellement elle nous fout la honte, quand on a 15 ans. EVIDEMMENT qu'on SAIT que c'est pas notre pote, « la loooose » ! Alors vous pourrez vous faire un malin plaisir à la ressortir à votre gnome à vous, quand il vous soufflera dans les bronches.

 

5. « J'aurais mieux fait d'avoir un chien ! »

Ouais, ça c'est quand vous serez vraiment à bout et que votre chère progéniture vous en fera baver comme pas permis. Et puis c'est vrai qu'un chien au moins, quand il n'est pas sage, on peut le foutre dehors cinq minutes pour le calmer. Sans avoir l'assistante sociale sur le dos.

 

6. « Et si tes copains te disent de sauter d'un pont, tu sautes ? »

C'est LA phrase de bêtise stupide-de-la-honte qui coupe court à TOUT argumentaire. Parce que quand vous balancerez ça à la face de votre garnement, il ne pourra plus se justifier en se cachant derrière sa bande de potes. Vous. Avez. Le. Pouvoir.

 

7. « Y a pas de 'mais' ! »

Quand votre bambin, il essayera de vous forcer la main pour aller à une soirée chez Nathalie, jeudi soir, avec plein d'alcool et de filles en chaleur. Enfin, ça, on ne vous le dira évidemment pas. Mais comme vous aussi, vous avez connu ce moment de la tentative désespérée, vous savez.

 

8. « On en reparlera quand tu seras plus grand »

Outch, ça, ça fait mal. Parce que non seulement, ça veut dire que, pour le moment, la discussion est close et que votre mioche, il n'a pas le dernier mot, mais qu'EN PLUS vous lui balancez dans les dents qu'il n'est pas un adulte ! Double peine, donc, pour ce morveux ingrat. Voilà qui pourra le remettre à sa place ! Et quant à vous... avec du recul, bordel, qu'est-ce qu'elle avait raison votre mère !

 

9. « Tu baisses d'un ton, s'il te plaît ! »

Voilà qui devrait le calmer, parce que non seulement vous le faites redescendre mais qu'en plus vous restez polie avec lui. DONC, votre mioche, il n'aura plus qu'à la boucler et à retourner dans sa chambre.

 

10. « Tu as intérêt à ranger ta chambre, sinon, je benne TOUT à la poubelle ! »

Avouez, cette phrase, vous l'avez entendue plus d'une fois de la bouche de votre mère. Et, si vous ne l'avez jamais crue, vous n'avez pourtant jamais vraiment fait la maligne, parce que vous n'avez jamais été sûre à 100 % qu'elle déconnait. Donc vous pourrez vous faire un malin plaisir à faire régner la même terreur chez votre gnome à vous. Juste pour le fun. 

 

Crédit Photo / Pinterest