Comment SAVOIR s'il a vraiment AIMÉ au LIT ?

Parfois il câline, parfois il ne dit rien, parfois il sourit, parfois il fronce les sourcils, parfois il s'endort tout de suite après...

Alors comment faire pour être sûre et certaine que Zozo a apprécié le petit traitement de faveur qu'on lui a fait tout à l'heure ?

Ce casse-tête a des solutions, à vous de choisir celle qui marchera le mieux avec votre charmant à vous.

1. L'approbation de ses fesses

Après une séance de galipettes avec Zozo, il y a toujours un moment de flottement où on se demande si ce qui vient de se passer lui a plu ou s'il était ailleurs tout le long en train de penser à sa réunion du lendemain. S'il n'est pas du genre loquace, on peut quand même se concentrer sur le signaux que nous envoie son corps pour savoir s'il a aimé la nouvelle position qu'on vient de tester. Mains crispées, sourcils froncés, lèvres mordues, peut-être que le coup de la fellafolle avec un glaçon, il n'a pas vraiment apprécié... En même temps, on aurait pu s'en douter, il est plutôt du genre frileux le bougre.

2. La dissertation réfléchie

Au lieu de le laisser plonger dans les bras réconfortants de Morphée pendant que nous, on s'interroge un peu trop sur ce qui vient de se passer, on prévoit un peu de travail pour notre cher et tendre afin de savoir ce qu'il en a pensé. Une feuille double (à grands carreaux, ça lui rappellera ses bons souvenirs de lycée), un stylo et une bouteille d'eau (quand même, on n'est pas un monstre) et une question en haut de la page ("as-tu apprécié les interactions sexuelles que nous venons d'avoir ? Si oui, pourquoi ? Si non, même question.") et deux heures devant lui pour y réfléchir. Et qu'il ne rende pas copie blanche, sinon on va se fâcher.

3. Les petits mots sournois

Pas besoin de rentrer dans le lard de notre Johnny pour savoir si, encore une fois, on l'a fait grimper au rideaux sans trop d'efforts. On se la joue fine et on attend qu'il soit sur le point de s'endormir comme un bienheureux. Là, on l'attaque di-rect et on lui demande, tiens, chouchou, et ça, ça t'a plu, hein ? A demi-dormant, l'homme ne sera plus en position de nous raconter le moindre bobard ou d'inventer des fadaises. Il sera à notre merci et on saura enfin si ce jeté de jambes lui plaît oui lui file les chocottes.

4. Le vrai du faux

On nous a toujours un peu dit que prêcher le faux pour savoir le vrai, c'était un poil retors. Oui, mais on nous a aussi rabâché des tonnes de fois que la fin justifie les moyens. Alors on lui fait un groooos bisou pour se faire pardonner d'avance et on lui dit que voilà, on a trouvé que notre dernière partie de jambes en l'air n'était pas géniale, géniale, qu'on s'est sentie un peu fatiguée et qu'on n'a peut-être pas donné le meilleur de nous-mêmes... Ensuite, on se cale dans les oreillers et on l'écoute nous dire que non, vraiment, on exagère, parce que lui nous a trouvée extra dans la position du lémurien en folie.

5. Le sondage d'opinion

C'est encore le moyen le plus simple de savoir si c'était une bonne idée d'essayer la brouette thaïlandaise ce soir et si oui ou non, Zozo est fâché qu'on ait voulu jouer à Tarzan et Jane pour pimenter un peu les choses... On prend son courage à deux mains et on lui demande son avis. En général, ça débouche sur une chouette conversation sur l'oreiller ou on peut en apprendre de bonnes sur le mode d'emploi de Jojo au lit et noter de précieuses informations dans un coin de sa tête. 

 

 

Et être tout d'un coup très partante pour le deuxième round, un peu comme le vrai match après l'échauffement !

 

MDS

Crédit Photo / Instagram