6 TRUCS qu'on croyait sur les GALIPETTES, AVANT d'y PASSER !

La partie de jambes en l’air, on nous la sert à toutes les sauces : films, séries, livres…

Et c’est à chaque fois un moment ultra sexy, où deux êtres humains ultra canons se roulent des pelles-de-la-mort et font bouger leurs beaux corps sveltes, bronzés et suant à point.

C’est en tout cas ce que l’on croyait… avant de passer à la casserole !

1. C’est facile

Quand on entendait parler de sexe, on pensait aux scènes un peu hots que l’on voyait dans les films. Et on se disait que c’était facile de faire l’amour : deux personnes qui se plaisent, s’embrassent, se déshabillent avec classe et tombent avec grâce dans un lit…

Sauf qu’en vrai, votre mec il n’a jamais réussi à dégrafer votre soutif, vous lui avez coincé la tête dans son t-shirt et vous vous êtes cognés tous les deux en voulant tenter une position un peu originale. Pas SI évident que ça, en fait.

2. C’est super sexy

A l’époque où l’on avait encore notre vertu de préservée, on pensait que faire l’amour, c’était ultra sexy ! Au ciné, les scènes de sexe étaient juste « belles » : rien de bien technique, on voyait simplement deux corps photoshoppés qui s’enlaçaient sous la douche en poussant des petits cris de bonheur.

Sauf que nous, quand on a tenté le coup de la douche, on s’est retrouvées face à une prouesse logistique : ça glissait, il y avait trop de buée et aussi un problème de coordination, du fait de la position debout, le tout avec des cris horrifiés… Bref, pas si sexy que sur le mode d’emploi !

3. C’est un moment d’amour sensuel

On a souvent vu des scènes d’amour et on s’en était fait tout un foin. Une partie de jambes en l’air, c’était avec l’homme de notre vie, le chevalier à la chevelure flamboyante qui viendrait nous chercher sur son cheval blanc.

Alors tu parles que quand on s’est retrouvée à perdre notre virginité avec un parfait inconnu, rencontré trois heures plus tôt au bar du coin, et trois grammes de mojitos dans chaque narine, on s’est dit que le sexe, ce n’était peut-être pas si glamour à chaque coup…

4. C’est beau

Parce que dans les films, c’est de l’art : deux beaux corps, dans des beaux draps, dans un bel appart et avec des beaux bruits. Oui, enfin nous, quand on y est passé, sur le lavabo de la salle de bain, et qu’on s’est vue dans le miroir, bourrelets sortis, teint brouillé et cheveux hirsutes, on a vite déchanté…

Et le plus gros de notre désillusion est arrivé quand le premier « frout » a retenti (le « prout » est aux fesses ce que le « frout » est au vagin, ndlr). Parce qu’à Hollywood, visiblement, il n’est jamais question de bruits délicats. Mais on a découvert que dans la vraie vie, si. A notre grande surprise…

5. C’est orgasmique

Quand on entendait parler de sexe, on avait l’impression que c’était orgasmique à tous les coups. Un feu d’artifice, le nirvana, bref que c’était une explosion de sensations atomiques.

Mais quand on s’est surprise à penser à la tenue que l’on allait porter à la soirée de samedi, on s’est vite rendu compte que ça ne l’était même pas à tous les coups. L’arnaque totale, quoi !

6. C’est quand même cool

Mais dans l’ensemble, on en avait compris que c’était un moment plutôt sympa, en général… Et là-dessus, on ne s’était pas complètement trompée.

Parce que les bisous, les câlins, les pelles torrides et les arrachages de vêtements sauvages, c’est quand même pas si mal… On ne s’était pas (trop) plantée sur TOUTE la ligne non plus.

 

AP

Crédit Photo / Pinterest