Les HOMMES et leur POPOTIN : une grande HISTOIRE !

Objet de fantasme s’il en est, les fesses de zozo méritent toute notre attention…

Voici comment titiller son fessier pour qu’il en soit tout émoustillé !

1. L’approche subtile : l’effleurement « accidentel »

Il rentrait dans le salon, vous alliez à la cuisine… Et hop, au passage, un petit effleurement « oh pardon c’est moi ». Et le voilà soudain tout chose…

2. La caresse appuyée : la main aux fesses

Bon, évidemment, on ne se la joue pas gros bourrin avec une claque sur les fesses façon « ça va Jeannot ? ». On opte plutôt pour une balade la main glissée dans la poche arrière de son jean, pour bien en profiter et lui donner des idées.

3. La caresse sensuelle : le massage des fesses

Une lumière tamisée, un flacon d’huile à proximité : c’est parti pour un massage torride et plus si affinités… On ne parle pas de lui malaxer le fessier comme un boulanger son pétrin, mais plutôt de jouer en alternant effleurements et caresses plus appuyées. Pas de mode d’emploi, on laisse parler son imagination !

4. La caresse piquante : le pincement

Jeux de mains… Un petit pincement bien placé peut rendre zozo fou de désir en pleine sieste crapuleuse. On en joue avec précaution tout de même, histoire de ne pas provoquer l’effet inverse (« mais aieuh ! »).

5. Pendant un câlin crapuleux : l’empoignade

En plein ébat amoureux, on attrape son fessier à pleines mains pour exacerber son désir, voire on plante ses griffes « gentiment » sans trop l’abîmer non plus, on ne voudrait pas

6. La caresse stimulante : après l’orgasme

L’astuce pour celles qui aimeraient bien remettre ça rapidement : une fois que zozo a atteint l’extase, on le laisse reposer en titillant son fessier du bout des doigts, en remontant sur le bas du dos. Cette caresse qui se veut tout à fait innocente permet en fait de le stimuler pour pourquoi pas, se remettre en selle illico presto.

Crédit photo / Pinterest