Les 5 DÉSIRS inavoués de ZOZO...

Oui, les hommes ont des fantasmes bizarroïdes qu'ils n'avouent pas…

Même pas à eux, d'ailleurs !

Dommage, parce que nous, on les a deviné !

Et on est (presque) sûre d'avoir tapé juste… 

1. L'encouragement

Oui, le fameux « ch'uis pas ta mère » peut bizarrement le rendre toute chose ! Parce que ça a un petit côté encourageant, avec une pointe de challenge. Mais ça a surtout un côté sauvageonne, le summum de la femme forte qui n'a peur de rien, MÊME PAS de citer sa belle-mère ! Et oui, ça le fait un peu rêver, parce que mine de rien, en disant ça, il vous voit un peu comme une chose maternante et il sait que son café sera prêt demain matin… Non bon là on s'enflamme, ça le fait évidemment un peu flipper ! Mais quand même, ça le fait un peu rêver aussi !

 

2. L'approche du fessier (le sien)

Eh oui, on va vraiment parler de cette approche-ci ! Mais évidemment, les Zozos, ils sont encore un poil frileux de crier sur tous les toits qu'ils sautent au plafond quand on s'approche de leur… pantalon ! On a beau dire, c'est physique : c'est près de la prostate, c'est ultra riche en vaisseaux… Prenez le tout et ça donne des sensations décuplées ET un orgasme atomique… Bon, encore faut-il que Zozo se fasse à l'idée, difficile de l'avoir par surprise là-dessus..

 

3. L'autre approche du fessier (le vôtre)

Votre mec, il a bien retenu que cela pouvait plaire à certaines femmes de se faire comme-qui-dirait visiter le popotin… Sauf que, comme vous, vous trouvez cela un poil repoussant – et que vous avez un argumentaire en béton – il n'ose pas vraiment assumer que lui aimerait bien tester !

 

4. La prise de la maîtresse

Non, ce fantasme de la domination n'est pas qu'un mythe… Sauf que comme c'est mettre sa virilité de côté, Zozo, il ne l'avoue pas comme il avouerait aimer les tacos ! Mais il aimerait bien se voir en petite chose fragile que vous domptez à la perfection avec un petit fouet et un air tout sévère. Et des menottes. Et beaucoup de punitions !

 

5. La fessée endiablée

La fessée, il n'a pas hésité à en tenter une sur votre derrière à vous ! Et le deuxième soir où vous dormiez ensemble ! Mais pour ce qui est de vous demander de lui en mettre une à lui, il n'est pas hyper à l'aise… Bah oui, encore ce tabou de la domination, de la virilité, tout ça tout ça… N'empêche heureusement, parce que nous aussi, ça nous ferait bizarre qu'il nous pose la question !

Crédit Photo / Pinterest