5 ASTUCES CHEVEUX qui nous font ÉVITER la PAILLE du MATIN

Mais si, vous savez, quand vous vous réveillez le matin et qu’on dirait qu’un petit elfe vicieux s’est amusé à venir la nuit remplacer vos cheveux par une botte de paille…

Pour ne plus JAMAIS avoir à affronter ce désastre capillaire, voici nos astuces imparables !

1. Démêlage obligatoire !

Si vous pensez que vous pouvez filer au lit sans avoir au préalable passé un peigne ou une brosse dans votre crinière, vous vous fourrez le doigt dans l’œil !

Pour une chevelure de soie au petit matin, la toute première étape, c’est un démêlage soigneux qui va permettre à la fois de débarrasser la fibre de toutes les impuretés accumulées pendant la journée, et de bien répartir le sébum sur toute la longueur pour une tignasse lustrée et éclatante le lendemain.

2. On huile !

Attention, utiliser une bonne huile capillaire pour nourrir les cheveux,n c’est capital, mais on ne le fait pas n’importe comment ! On privilégie les longueurs, pour ne pas se retrouver avec les racines toutes débordantes de gras au réveil, et on choisit un produit vraiment adapté à ses besoins : de l’huile de jojoba pour les cheveux à pellicules, de l’huile de coco pour les crinières trop sèches, de l’huile de ricin pour stimuler la pousse, de l’huile d’argan pour les cheveux en manque de tonus…

3. On tresse !

Pour ne plus se réveiller en ayant l’impression que nos cheveux ont fait la fête dans leur coin toute la nuit (ça avait l’air sympa, cette soirée ?), on s’astreint à les tresser avant de poser sa tête sur l’oreiller.

Attention, il y a quelques règles à respecter ! On tresse, oui, mais de façon lâche, pour laisser respirer le cheveu (oui, le cheveu aussi a besoin d’oxygène), et on pschitte un soin léger pour bien hydrater la fibre.

4. La propreté !

Non, on ne parle pas de se faire un shampoing chaque soir avant de s’endormir, pas de panique. En revanche, c’était quand la dernière fois que vous avez changé votre taie d’oreiller, mmmmm ? Eh bah oui, la nuit, on bave, on transpire, on frotte gentiment toutes ses impuretés sur notre doux oreiller… (oui, vu comme ça, on n’est pas très glamour, la nuit). Bref, on se retrouver vite avec une taie toute poisseuse qui va resalir notre tignasse pendant notre sommeil, et la dessécher !

La solution : on change régulièrement ses draps, et on utilise si possible une taie en soie (oui madame), qui permet de ne pas abîmer la fibre capillaire.

5. On maintient !

Qu’est-ce qui nous fait nous rabattre sur la bouteille de shampoing sec très souvent le matin ? Les petites mèches qui encadrent notre visage et sont souvent les plus graisseuses ! Pour contrer ces petites fourbes, on les maintient bien attachées le soir avec des petites barrettes, histoire d’éviter qu’elles viennent s’emmêler et se frotter à notre minois durant la nuit.

 

Sinon, dormez assise dans un fauteuil, comme au XVIIè siècle !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest