Ces CHOSES INAVOUABLES qu’on fait avec notre CULOTTE

Glamour, sensuelle, distinguée, raffinée, fatale… Ce que nous sommes toutes quoi…

Mouahahaaaarf. Non bah non c’est pas vrai. On sait bien qu’on est un peu plus foutraques que ça (et c’est tellement plus drôle)…

Car avouez, on a toute fait ça avec notre culotte !

1. La remettre en pleine rue

Ouais on critique les mecs qui mettent la main au paquet pour replacer quelques trucs mais NOUS, on fait pareil…

Vous marchez tranquillement dans la rue, sentez que Princesse Culotte se décale, se décale, se décale… Et arffff purée c’est trop tentant : dandinement et attrapage d’élastique en faisant mine de se gratter le dos… Et pof, elle est remise.

2. L’observer comme une boule de voyance

On se prend parfois à l’observer façon : « Je vois je vois… Les règles dans deux jours et demi ! »

Ouais on finit par avoir le nez fin…

3. L’insulter violemment

Eh merde, les règles ! En fait c’était pas deux jours, c’était un !

Du coup on est super vénère surtout qu’on avait prévu de s’épiler ce soir et de ne surtout pas ruiner cette petite culotte blanche en dentelle…

4. L’aimer d’un amour fou

Vous avez une hiérarchie dans vos culottes. Comme si c’était vos enfants… Il y a la bleue, votre préférée, définitivement, qui vous fait sentir super belle mais en même temps super confort. La culotte de journée difficile, un vrai doudou sans fioriture. Et puis il y a la super hot, très osée que vous ne mettez quasiment pas mais que vous aimez avoir là, pour vous sentir coquine…

C’est tout un monde dans votre placard et vous pleurez presque quand l’une d’elle finit par avoir un trou.

5. La maudire pendant toute une journée

Bon bah voilà, vous avez mis la culotte hot… Mais en fait vous avez envie de la tuer. Vous vous sentez ficelée comme un rôti.

Alors vous allez aux toilettes et tirez très fort sur l’élastique jusqu‘à entendre « crr crr crr ». Ah bah voilà, on est mieux.

6. Le jeter très très loin pour la planquer

Accompagnée d’un charmant monsieur qui arrive au stade du « Je vais enlever ton pantalon », vous vous précipitez pour enlever votre culotte et la jeter très très loin en espérant qu’elle retombe en boule, bien planquée…

Et souvent vous la cherchez le lendemain, un peu honteuse de voir qu’elle est tombée bien en évidence sur la lampe de chevet…

Crédit Photo / Pinterest : 1, 2.