La JOURNÉE de l'ACCOUCHEMENT ou 24H de BOMALHEUR

Mais ouiiiiiiiiiii, l’accouchement c’est le plus beau jour de votre vie !

Enfin, surtout quand c’est terminé, hein…  

1. Premier shoot : les contractions

La grande crainte de toute future maman : ne pas se rendre compte que le « travail » a commencé. Pas d’inquiétude à avoir de ce côté-là ! Aie ça fait mal, ouf ça fait plus mal, aie ça fait mal, ouf ça fait plus mal… vous saisissez le topo ? Attention, ça risque de durer trèèèèèès longtemps !

2. L’attente

Ah bah alors, vous croyez quoi ? Que dès que vous avez la première petite douleur, vous filez à la maternité, on vous pose la péridurale, et puis vous n’avez plus qu’à faire du tricot en attendant que ça se passe ? Que nenni ! Une fois les contractions en route, à moins que vous perdiez les eaux (et là, vous pouvez filer), vous n’avez plus qu’à patienter gentiment chez vous, le temps que les contractions soient suffisamment rapprochées pour pouvoir être admise dans le saint des saints : l’hôpital !

3. Quand votre vagin se transforme en autoroute

Bon, une fois sur place, c’est l’heure du monitoring et des contrôles réguliers pour vérifier que tout avance bien : et c’est là que vous commencez tout juste à réaliser que votre vagin va devenir une véritable autoroute, sur laquelle la circulation serait incessante… « Allez, on va vérifier l’avancée du travail, hein ! »

4. La péri est mon amie

Ouiiiiiiiiiii, si vous l’avez choisie, c’est ENFIN le moment de connaître le bonheur le plus intense de toute votre vie (on exagère à peine) : la pose de la péridurale ! Là, curieusement, vous n’avez plus peur d’aucune aiguille au monde, parce que vous avez juste une envie : que cette douleur CESSE.

5. Et c’est parti mon kiki !

Ah non, bah en fait, maintenant que tout est en route, vous n’avez plus franchement grand-chose à faire en attendant que votre col veuille bien se dilater jusqu’à 10… Et à moins d’être en état de vous lancer dans une partie de foot avec l’équipe médicale, ce qu’on vous déconseille fortement, y’a plus qu’à dégainer l’iPod et prendre votre mal en patience…

6. La faim

Tiens, un petit creux ? Ah non, en fait vous n’avez pas le droit d’avaler autre chose que les pschitts de brumi de celui qui vous a mise dans cet état… Oui, l’eau thermale, ça ne calme pas une envie de chocolat, on est d’accord.

7. La poussée

Vous l’avez assez vu dans les films pour savoir qu’à un moment donné, on va vous demander de pousser. Eh bien là, c’est tout de suite ! Alors non, en vrai vous ne pouvez pas décider tout d’un coup que vous n’avez plus très envie de pousser, finalement… Allez, un dernier petit effort, et il sera à vous, ce bébé joli !

8. La délivrance

Ça y eeeeeest, vous venez de pondre le plus beau bébé du monde, alors, heureuse ?

Oui bon, vous avez le vagin en voie de décomposition et vous sentez bien que vous allez encore morfler un moment, mais bon, finalement, une journée dans une vie, c’est pas si grave, hein !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest