8 EX qu'on a TOUTES dans nos BAGAGES…

Des cadavres dans le placard, on en a toutes.

Et si vous essayez de cacher certains de vos ex, sachez que vous n'êtes pas seule !

Parce que ce genre d'anciens prétendants, on les a TOUTES eus ! 

1. Le timide, celui qui osait à peine nous regarder dans les yeux quand il nous parlait. Et si c'était sympa deux minutes, c'était plutôt bizarre qu'au bout de trois mois et deux semaines, on ne connaisse toujours pas la couleur des yeux de son mec.

 

2. Le radin, celui qui profitait toujours de tout mais à qui l'on trouvait aussi toujours de bonnes excuses pour ne pas le faire passer pour un gros rat, parce qu'on avait un peu honte quand même. Alors quand on était à découvert parce qu'il avait voulu sortir un peu trop ce mois-ci – sans dépenser un centime, évidemment – on arrivait toujours à dire que « ohh, c'est parce qu'il me le rend avec beaucoup d'amour et d'attention ». Oui, si par « attention » on entend « se barrer avec la première poule plus jeune », on dit oui.

 

 

3. Le beau parleur, celui qui nous a baratiné pendant des mois, avant que l'on découvre qu'il était marié, qu'il avait trois gosses, deux maîtresses et qu'il fréquentait aussi un panda roux. En même temps, il n'aimait pas le fromage... On n'aurait jamais dû faire confiance à une personne qui n'aime pas le fromage !

 

4. Le sataniste, celui qui ramenait souvent des chèvres à la maison, et les faisait monter dans le grenier pour les placer au centre d'une grande étoile rouge, bordée de bougies. Mais on n'a jamais compris, parce que les biquettes, on ne les revoyait jamais…

 

 

5. Le fils à maman, celui qui vit à travers sa mère, qui respire pour sa mère, qui pense pour sa mère, qui dort pour sa mère et qui dort même avec sa mère une fois par mois. Bref, aucune chance, on aurait jamais été assez bien pour lu… enfin, pour elle !

 

6. Le meilleur pote, celui avec qui il s'est toujours passé un truc en soirée, un bisou ou un câlin coquin, et avec qui on a toujours eu espoir de vivre une graaande histoire d'amour. Jusqu'à ce qu'il nous présente ultra amicalement sa… fiancée. Et un cœur brisé, un !

 

 

7. Le sportif, celui qui jonglait entre les séances de crossfit, les entraînements à la salle, les marathons et les entraînements à l'appart'. Et comme on ne servait ni à faire les biceps, ni à dessiner les pectoraux, on a vite fini par comprendre qu'on n'avait pas notre place entre toutes ces mixtures protéinées et ces kilos de sueur !

 

8. Le beauf', celui qui fait des blagues vaseuses, qui lance la « Chenille » à chaque soirée et qui fait pouet-pouet. Oui, celui-là même. Parce qu'on s'était dit qu'il pouvait nous compléter, qu'il pouvait équilibrer notre rigidité, mettre de la couleur dans notre vie… Mais bon, en fait, on a découvert qu'on aimait, qu'on ADORAIT notre rigidité et notre dressing tout noir. Et la blague du « à demain, à deux pieds » était clairement de trop.

 

Crédit Photo / Pinterest