10 CHOSES qui prouvent que votre CHAT se FOUT de VOUS #Enfoiré

Ah, vous vouliez une petite boule de poils, un petit être tout ronronnant qui viendrait se blottir contre vous les soirs d’hiver et vous tiendrait chaud la nuit ?

Sauf que tout ne s’est pas franchement passé comme prévu… Disons-le clairement, votre chat est un petit enfoiré !

1. Il miaule à perdre haleine…

Tirée de votre sommeil par ses cris de détresse, vous faites une mini crise cardiaque avant de vous précipiter en somnambule dans le salon : il est où ? qu’est-ce qui se passe ? Est-ce qu’il est en train de mouriiiiiiiiiiiiir ? Ah, non, il voulait juste jouer. Ou bien vous signaler qu’il était 2h du mat’, peut-être ? Bref, il s’est encore bien foutu de votre gueule…

2. Il veut sortir…

Puis en fait non, il ne sait plus trop. Sortir, rester à l’intérieur ? Juste sortir puis re-rentrer très vite ? En fait, il vous prend pour son portier…

3. Il exige que vous le câliniez…

« Oh oui c’est ça, frotte-moi la tête, comme ça, là, voilà ohhhh c’est trop bon… » Bim ! Tiens, je vais te mordre un bon coup, ça t’apprendra ! Vous apprendre quoi ? On ne le saura sans doute jamais.

4. Il n’aime pas ses nouvelles croquettes…

Ou sa nouvelle litière. Ou, en fait, il est juste contrarié, lui-même ne sait pas trop pourquoi, mais il va quand même vous le faire savoir en pissant sur votre canapé. Vous avez dit petit bâtard ?

5. Il n’est pas d’humeur

Vous êtes en pleine déprime hivernale, vous traînez lamentablement de votre lit à votre canapé, et vous pensiez que Cap’tain Croquette pourrait avoir l’obligeance de venir ronronner sur vos genoux pour vous réconforter ? Ah ah ! Vous aviez juste oublié que le félin est perfide et souvent pas d’humeur à câliner.

6. Ah, par contre, là, il est d’humeur

Sauf que comme par hasard, il vous colle aux basques juste quand vous êtes à la bourre, c’est vraiment pas de chance !

7. Il vous aime…

Mais seulement à certains moments. A savoir : quand il a faim (là, il vous ADORE), quand il trouve que sa litière devrait être changée, ou quand il fait un froid polaire (note à moi-même : en cas de déprime, couper le chauffage du salon ?).

8. Il vous accueille par des miaulements de joie...

Ah, non, en fait, quand vous rentrez il a surtout l’air soit de s’en foutre royalement, soit de vous engueuler copieusement parce que vous avez oublié sa pâtée en partant.

9. Il veille sur vous…

Enfin, il essaie surtout de faire fuir tous les zozos un peu sympas que vous osez ramener à la maison (chez lui, techniquement parlant). Du coup, dès que vous avez un mec, vous le tenez éloigné autant que possible de votre appart’. Et d’ailleurs, ça vous rappelle furieusement votre adolescence…

10. C’est sûr, il essaie de vous tuer

Il jaillit subitement sur vous quand vous rentrez de soirée et que vous n’avez pas encore trouvé l’interrupteur, il fonce sur vos jambes sans aucune raison quand vous traversez le salon, et il se planque dans des endroits impossibles à repérer juste pour le plaisir de vous voir vous faire du mouron pour lui.

 

Alors, convaincue ?

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest