Ce GESTE va changer la FACE de votre COUPLE !

Un geste, UN SEUL, et votre couple est indestructible ! Enfin, presque (mais bon, on n'est pas responsable de tout, hein)... 

Mais pour le reste, on gère, il y a UN truc qui cimente votre couple à coup sûr : le CÂLIN !

Oui, mais pas n'importe lequel ! Il y a plusieurs types de câlins et mêmes des créneaux distincts.

Attention, on ne rigole PAS avec le câlin.

1. Le câlin endormi

Quand vous regardez la télé avec Zozo, c'est LE moment du câlin endormi… Oui, parce qu'on doit dire qu'on tient rarement la deuxième partie de soirée sans se mettre à roupiller sévère sur le coussin du salon. Mais c'est le créneau propice au câlin endormi : pendant que vous sombrez doucement dans les bras de Morphée, quand Zozo brave vos raclements de gorge et votre filet de bave pour vous enlacer quand même, c'est de l'amour, du vrai. Alors quand vous ouvrez un œil, mi-sonnée mi-réveillée, vous vous rendez compte de ce qu'il endure et de ce que cela veut dire. Et vu votre tronche enfarinée à moitié enfouie sous le plaid en moumoute, c'est beau.

 

2. Le câlin du merci

Vous avez (encore) oublié vos clés pour la troisième fois de la semaine. Et comme c'est votre belle-mère qui a le double et que quand vous l'appelez, elle en profite pour s'incruster à dîner, vous suppliez Zozo de venir vous déposer ses clés. Que ce soit dû à votre incroyable pouvoir de persuasion (bohh, peut-on vraiment qualifier la grève du sexe de « chantage »??) ou son dévouement total pour la chieuse que vous êtes, il finit toujours par se taper l'aller-retour. Et c'est LE moment pour le câlin-merci : avant qu'il reparte, sautez-lui dans les bras et serrez-le fort. Et glissez-lui qu'à son retour, il ne le regrettera pas. Bah oui, si vous jouez la grève du sexe en attaque, il faut la jouer jusqu'au bout…

 

3. Le câlin du bravo

Vous venez de remporter « THE » appel d'offre au bureau, celui sur lequel vous bossez depuis des semaines, des mois, des ANNÉES ! Bon, ok, on s'enflamme, n'empêche que c'est la fête et que vous arrivez à l'appart' en fanfare quand il s'agit d'annoncer la bonne nouvelle à votre mec. Eh bien le câlin du bravo, c'est le câlin qu'il vous fait quand il vous serre dans les bras à ce moment précis. C'est le câlin qui veut dire qu'il est fier de vous, mais c'est aussi le câlin qui veut dire « elle va ENFIN arrêter de me bassiner avec son projet TOUS les JOURS pendant des semaines, des mois, des ANNÉES »… Boh, à peu de choses près.

 

4. Le câlin du pardon

Bon, quand vous avez vu le portable de Charmant sonner et que vous avez lu « Sonia » s'afficher, vous avez comme qui dirait perdu votre sang froid. Et on entend par-là que vous avez jeté son portable, mis toutes ses affaires dans le four pour les faire cramer et vomi dans toutes ses chaussures. Sauf que Sonia, c'est aussi le nom de sa comptable. Mais vous, vous pensiez que c'était seulement le prénom de son ex. Eh ben là, par exemple, c'est le moment du câlin du pardon : des yeux de chiens battus (une ou deux gouttelettes dans les naseaux c'est jamais de trop), un menton qui tremble et un gros serrage de bras et vous avez un câlin réussi. Mais bon, vous avez quand même grave merdé, hein. Et vous n'avez plus qu'à aller nettoyer ses chaussures, maintenant.

 

5. Le câlin bourré

Vous étiez partie pour « un verre entre copines » et vous rentrez à six heures du matin, une chaussure en moins, avec un manteau qui n'est pas le vôtre et du mascara jusque sur les gencives… Et évidemment, impossible d'éviter le porte-manteau de l'entrée ou la porte de la salle de bain au passage. Comme Zozo se lève dans une heure pour aller bosser – oui bon, vous, vous poserez un RTT, hein – inutile de dire qu'il rouspète un poil quand même quand vous sautez sur le lit et que vous rebondissez sur son dos. Mais quand vous lui ferez un gros câlinou qui empeste la vodka et la cigarette, que vous tenterez de lui articuler une déclaration d'amour et que vous vous endormirez, bouche béante et bave coulante, sur lui, il se dira que vous êtes quand même trop mimi. Mais sacrément chiante quand même. Mais trop mimi.

 

6. Le câlin gratuit

On a toutes déjà pensé un jour que les câlins servaient à avoir ce que l'on voulait, à se faire pardonner une grosse boulette ou à remercier ou féliciter. Oui, ça c'était AVANT ! Parce que le câlin gratuit, il dégomme tout. Et il a sa place partout où l'on considère qu'il ne l'a justement pas. Mais si, faites un effort : avant de vous mettre à table, un petit serrage de bras, comme ça, tout simple. Dans la rue, en plein milieu d'une conversation sur l'exposition que l'on va voir, juste comme ça. Ou en faisant des courses, juste comme ça. Le câlin gratuit, c'est le plus cool parce qu'il est spontané, il est inattendu et il est sincère. Bon, et rien ne nous empêche d'en faire un, juste un poil avant de passer devant notre boutique de chaussures préférée !

 

AP

Crédit Photo / Pinterest