Chère Mycose, il est temps de nous QUITTER... La lettre d'ADIEU HYPER IMPORTANTE !

Dans notre culotte, depuis quelques jours, c'est la fête du slip.

Mais pas la fête comme on l'aime : la fête de la gratte.

Et oui, on parle de toi, petite mycose vicieuse, qui nous pourrit la vie !

Mais il est grand temps de te dire adieu…dans tes dents.

1. Comme on sait que tu viens d'un dérèglement de la flore de notre cher petit vagin, saleté de champignon, on va se bourrer de probiotiques pour te faire la peau. Parce que ces gentilles bactéries, elles nous aideront à reprendre du poil de la bête et à avoir un vagin tout propre et tout beau.

 

2. On pourra aussi toujours miser sur nos huiles essentielles si tu oses pointer le bout de ton vilain nez ! Les huiles d'arbre à thé ou de sarriette des montagnes te feront sans doute regretter de t'être incrustée chez nous : parce que mélangée à une huile végétale, elles seront un SUPER traitement et te feront appeler ta MÈRE !

 

3. Et on n'a pas non plus peur de changer tous nos sous-vêtements ! Eh ouais, on sait que tu raffoles de notre shorty en dentelle et de notre string synthétique préféré, alors on peut très bien aller acheter des sous-vêtements tout aussi beaux mais en COTON ! Et là, t'es mal…

 

4. On va bourrer notre assiette d'épices : parce que oui, on sait que tu as une trouille bleue de l'ail et du curcuma, alors on va en manger à toutes les sauces. Tu n'as aucune chance.

 

5. On accompagnera même ces condiments avec des litres et des litres de tisane de fenouil ET de romarin. Eh ouais, tu peux claquer des fesses, saleté de mycose, même si le romarin est dégueu, on ne cédera pas. Juste pour le plaisir de savoir que ça te fait fuir comme une mauviette.

 

6. Et tremble, on a même trouvé quoi picoler à l'apéro pendant que tu squattes notre fond de culotte : le kombucha ! Eh ouais, on sait très bien que tu ne résistes pas à cette potion magique, composée de bactéries et de levures. Et comme tu connais notre descente, tu sais que tu ne feras pas long feu !

 

7. Oui, on aime manger, mais on aime ENCORE PLUS te dégommer la tronche. Alors on n'a pas peur de limiter les laitages de vache, parce qu'on sait que tu en raffoles et qu'ils t'aident à te maintenir en vie. Et on arrêtera avec grand plaisir les sodas et tous les produits trop sucrés qui te vénèrent. De toute façon, ça nous faisait un popotin énorme, c'est donc une victoire pour tous. Sauf pour toi.

 

Game over, sale mioche. Cordialement.

 

Mon Vagino Del Toro

 

AP

Crédit Photo / Pinterest