Allez-vous faire un BÉBÉ TARÉ ? #BouleMagique

Non mais oui « tous les enfants sont merveilleux », « C’est la plus belle chose qui puisse arriver à une femme… », « C’est un petit être fantastique et sans défense… »

Non mais non pas d’accord du tout en fait !

Parfois, il y en a qui tienne une bonne tranche de connerie, désolée mais certains (beaucoup ?) enfants sont des monstres ! Alors on décrypte ce qui fera un fada à coup sûr…

1. Les coussins sensoriels à foison

Abreuver son enfant de coussins sensoriels reproducteurs de musique classique pour éduquer sa future oreille absolue à devenir un petit Chopin en puissance… Ca le rendra assurément timbré et probablement en burn out dès 8 mois.

2. Les cours multiples

Envie de faire un petit génie ? Apprenez-lui l’Anglais à deux mois et inscrivez-le au poney à 8 (oui non parce que avant le gosse tient pas assis et c’est chiant, il est trop mou.) Ne pas lui laisser un seul moment pour souffler et remplir son emploi du temps au maximum permettra d’imiter ainsi sa carrière de ministre (fêlé) qu’il suivra.

3. Les comparaisons aux autres

Pour parfaire sa folie, il faut comparer le bébé dès son plus jeune âge aux autres : « Est-ce qu’il tient assis ? », « Est-ce qu’il commence à balbutier ? », « Ah, le mien fait plus de bulles avec sa bave ! »

Une ambiance de concours et de compétition avant même la première dent le mettra dans un rythme de vie parfaitement hystérique. Nickel pour le rendre barge.

4. Les activités bizarres

Pour compléter le tableau, ajoutez quelques activités bizarres et souvent très bio, très sophrologie, très compréhension de l’enfant du type « baby spa » (l’enfant est retenu au-dessus de l’eau grâce à une bouée qu’il porte autour du coup !) ou ski-nautique pour tout petit (bah quoi peut-être que ça existe… ? Pour les parents qui en ont très très marre…) Cela permettra de clamer haut et fort devant les autres parents que « Hyppolite adooooore ses cours de gym bioéthique, il fera surement un futur champion ! »

5. Les rituels bizarres

Pour parfaire le côté timbré de l’enfant, sur-protégez-le ou à l’inverse, laissez-le vivre à hauteur du chat pour qu’il « développe son côté animal ». Inventez un concept philosophique-bobo-marijuanaro permettra de faire un enfant pas comme les autres (et bien plus taré). Alors on le laisse manger avec ses mains jusqu’à ses huit ans en prétextant que c’est bon pour son développement, on dort avec lui jusqu’à ses dix-huit ans pour ne pas brusquer la rupture mère-enfant et on le laisse sucer ce caillou qui traine par terre parce que c’est « hyper bon pour ses défenses immunitaires. »

 

Voilà, enfant parfaitement timbré : done.

 

Crédit Photo / Pinterest