POST ACCOUCHEMENT : les GALÈRES qui nous ARRIVENT souvent

A toi, la future maman qui vient de lire notre titre flippant et qui commence à avoir des suées en pensant à ce jour qui t’attend… eh bien, crois-en notre expérience, tu fais bien de te faire du mouron !

Parce que nous, on va vous dire la vérité, et rien que la vérité…

Voici exactement ce qui va se passer (ou pas) après votre accouchement !

1. La rupture de Kleenex®

Vous pensiez avoir fait le plus dur en expulsant hors de votre petit corps un être humain tout fait ? Détrompez-vous… le pire est à venir, avec la chute d’hormones qui va faire dégringoler votre moral à zéro alors que tout le monde vous raconte que vous êtes censée être « sur un petit nuage ». Bienvenue dans le monde joyeux du baby blues !

2. Le premier pipi

On a dit TOUTE la vérité : et on trouve qu’on n’en parle pas assez, du premier pipi post-vagin ravagé ! Parce que c’est ce qu’on vous demandera, une fois que vous aurez accouché : faire pipi ! Avec l’infirmière qui attend derrière la porte… Eh oui, c’est dur dur d’être une maman…

3. L’étape des couches

Ah non non, on ne parle pas des couches que vous allez devoir enfiler à votre progéniture à peu près 18 fois par jour au début ! Mais bien de celles que vous allez devoir enfiler VOUS, oubliant toute dignité, le temps que les « lochies » (oui, c’est comme ça que ça s’appelle !), autrement dit les pertes de sang monstrueuses post-accouchement, finissent par passer. Et on en parle, du slip-filet ?

4. Le premier lever post-péridurale

Ahhhh, la péridurale, cette merveilleuse invention qui permet d’éviter à l’hôpital entier d’entendre vos hurlements de douleur et donc, d’effrayer de futures jeunes mamans qui ne savent pas encore à quoi s’attendre… Oui, sauf que ce qu’on ne vous dit pas, c’est que vous allez devoir vous LEVER, ensuite ! Avec la moitié des jambes en coton, c’est pas gagné…

5. La tentation de la perruque

Pendant toute la grossesse, on a agité notre superbe tignasse dans tous les sens, parce que bon, c’était bien la seule chose qu’on pouvait agiter, et qu’il faut bien l’avouer, on avait vraiment des cheveux à tomber (pour une fois !). Sauf que… une fois que les hormones de grossesse ont fichu le camp, il semblerait que nos cheveux partent avec. Et parfois, en regardant les poignées de tifs qui restent sur notre brosse, on est prise d’une peur panique de finir chauve à vie. Bon, heureusement, ça ne dure qu’un temps !

6. La sensation d’être devenue une vache laitière

Ou d’avoir subitement des pis à la place des seins. Parce que, qu’on ait choisi d’allaiter ou pas, la nature, elle, a décidé qu’on allait forcément s’y coller, et nous offre donc une superbe montée de lait dans les jours qui suivent la naissance. Et pour celles qui n’allaitent pas, c’est la joie de découvrir comment un sachet de petits pois surgelés peut faire tellement de bien dans le soutif…

7. La carte routière

Le rapport entre la carte routière et notre corps ? Bah, à peu près les mêmes tracés… Et attention, même celles qui n’ont pas connu le bonheur de voir des vergetures se dessiner sur le bide pendant leur grossesse ne sont pas à l’abri d’une apparition surprise post-accouchement… On attend un peu avant de balancer ses tubes de crèmes pour « future maman » !

8. Le train de vie d’une petite mamie de 84 ans

Vous voyez votre voisine à qui vous proposez régulièrement de monter ses courses parce qu’elle est un peu âgée ? Eh bah, vu votre état post-naissance, c’est elle qui vous aidera à monter l’escalier ! Sans compter les papys qui vont vous dépasser dans la rue avec leur déambulateur… Allez, courage, bientôt vous arriverez à leur hauteur !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest