BAISERS : 5 TECHNIQUES pour bien EMBRASSER sous le GUI !

On y est : le passage à la nouvelle année est imminent !

Et cette année, le traditionnel baiser sous le gui, il sera MÉMORABLE !

Oui oui… 

1. L'aventurier

Comme on s'est fait larguée sur un post-it, il y a moins d'une semaine, difficile d'imaginer un patin sous le gui à minuit ce soir… Et pourquoi pas ?? On fête le réveillon chez des amis, qui ont invité une trentaine de personnes, alors pas question de se laisser aller ! A l'approche de l'heure fatidique, on voit tous les couples qui suent l'amour et le bonheur se coller pour être sûrs de ne pas se louper (ah bah oui, ça serait con de foirer son année sur un baiser loupé)…

Alors nous, on empoigne le bras du premier Zozo qui nous passe sous la main, et on lui roule la pelle de l'année. Bon, on fait juste attention à ne pas tomber sur le père de notre hôte, hein…

 

2. Le Hollywoodien

Comme on a une robe d'enfer (que l'on a mis trente ans à trouver) et qu'on a réussi notre trait d'eyeliner comme jamais, on peut dire qu'on est au top du top… Alors quitte à être à son maximum, autant y aller à fond : à l'approche de minuit, on repère son Zozo et on répète deux ou trois fois sa prise avec lui. Eh bah oui, parce qu'un baiser de nouvelle année, ça se travaille !

Et quand arrive le décompte, on se met en place, on se repoudre le nez eeeet ACTIOOON : on se laisse porter par Charmant qui nous enlace teeeendrement et qui nous bascule geeentiement en arrière pour nous embrasser amouuuureusement. Oui, vous l'aurez compris, on se la joue comme dans un film de Woody Allen. Reste à prier pour que Zozo, il n'ait pas de crampe au bras…

 

3. Le gourmand

Comme on est célibataire (oui ET ALORS ?? C'est peut-être un choix, vous n'en savez rien!), il faut bien se la jouer fin stratège pour amadouer le beau brun que l'on a croisé en arrivant à cette soirée… Parce que votre baiser sous le gui, qui vous portera chance, qui vous assurera le mariage tout ça, tout ça, vous l'AUREZ ! Et vous n'êtes effectivement pas la meilleure pour ce qui est de l'étape séduction et compagnie mais vous savez parler aux hommes, en langage bière et foie gras…

Badigeonnez-vous la bouche de foie gras ou de miettes de chips, imbibez-vous légèrement la trogne avec un peu de bière et rôdez autour de ce bellâtre une fois le décompte commencé… Vous pouvez être sûre qu'en humant ce doux parfum de bière irlandaise et ce joli fumet de chips goût bacon, il vous embrassera en moins de temps qu'il n'en faut pour dire « bonne année » !

 

4. Le généreux

Les fêtes de fin d'année, c'est aussi l'occasion d'avoir un élan de générosité, parce que ça brille, ça chante et surtout parce que tout le monde est bourré. Et votre voisin, il est amoureux de vous depuis des années… Oui mais voilà, comme il est gentil, attentionné, sincère et franc, vous n'en voulez pas. C'est bien connu que vous préférez les gros nazes qui ne vous calculent pas et qui vous plaquent comme on jetterait un pancake rassis. Sauf que ce soir, il est là et qu'il louche sur vous comme vous loucheriez sur une fontaine de Nutella®.

Alors quand minuit approche, fermez les yeux et déposez-lui un petit smack sur sa joue toute transpirante de bonheur… Et non, on ne lui roule pas de patin, à lui ! On a dit « distribuez de la joie » on n'a pas dit « faites votre garce, c'est le jour de l'an » !

 

5. L'inattendu

Et non, on ne s'enflamme pas : ce baiser n'est pas une stratégie que vous devez mettre en place pour attraper le Zozo de vos rêves. Le concept, c'est juste d'attendre qu'un de ces mous du slip prenne ses cacahuètes à deux mains et vienne vous parler pour vous inviter à sortir un de ces quatre. Alors passez votre soirée comme vous l'entendez, mangez toutes les huîtres et les parts de bûche qu'il vous chantera d'avaler et engloutissez votre champagne d'une traite si c'est comme ça que vous l'aimez !

Cette année, c'est décidé : on arrête de chasser le Zozo et on fait ce qu'il nous plaît. Et si vous croisez le chemin d'un Charmant assez bien pour vous, il saura vous le faire savoir…

 

De toute façon, cette histoire de baiser sous le gui c'est carrément ringardos ! Et puis, on ne sait même pas où on en trouve, du gui... 

 


AP

Crédit Photo / Pinterest