SECRETS de CHEVEUX pour qu'ils soient PARFAITS aux FÊTES #AstucesDeOuf

On a la tenue qui en jette, le makeup ultra classe, la pochette méga chouette… et une tignasse à dompter !

Parce que bon, on ne va pas se mentir hein, nos cheveux, ce sont eux qui mènent la danse…

Alors voici comment faire pour transformer notre crinière de crapaud en tignasse de princesse !

1. On se met au régime

Oui, alors non, on ne se met pas VRAIMENT au régime, façon « je vais manger 3 feuilles de chou par jour et avoir des cheveux tout doux ».

En vrai, on adapte son alimentation dès maintenant pour booster sa crinière avant les fêtes.

Au menu : on se gave d’omégas-3 (saumon, sardines), de fer (lentilles), de protéines (œufs), de bêta-carotène (carottes, patates douces), de sélénium (noix)…

Cuir chevelu boosté, cheveux sain et lustré !

2. On déclare la guerre

Non, pas à notre chevelure trop rebelle, mais plutôt à l’un de ses ennemis jurés : le calcaire !

Du coup, jusqu’aux fêtes, on prend soin de rincer ses cheveux après le shampooing avec un pschitt maison : de l’eau tiède avec quelques gouttes de vinaigre de cidre, et voilà le travail !

3. On arrête ce geste malheureux

Eh oui, on a toutes une petite habitude à la sortie de la douche, quand on a les cheveux mouillés : une fois essorés, on… les brosse ! En réalité, c’est un très très mauvais réflexe qui fragilise un peu plus notre chevelure à chaque fois.

Ce qu’il faut faire : soit attendre qu’ils soient secs pour les brosser, soit opter pour un peigne à dents larges, pour ne pas agresser la fibre.

4. Le vrai bon massage

Vous savez, celui qui permet d’oxygéner le cuir chevelu et stimuler la croissance du cheveu ? Celui que vous n’avez jamais réussi à faire sous la douche chez vous ?

Eh bien, on vous explique : le but est de masser tout doucement les zones situées au-dessus du front, au sommet du crâne, derrière la nuque et juste au-dessus des oreilles. Ce sont LES points sensibles du cuir chevelu, qu’il faut bichonner pour éviter l’excès de sébum et les racines grasses.

5. On dit non !

Non à la chaleur agressive du sèche-cheveux, du fer à boucler et des plaques lissantes !

En tout cas, juste le temps d’arriver aux fêtes, histoire d’épargner son cuir chevelu et offrir une pause à sa fibre capillaire.

En attendant, on « triche » en séchant ses cheveux avec une serviette microfibre ultra absorbante, en passant ses plaques uniquement sur les pointes des cheveux sans toucher au reste, en utilisant uniquement la fonction « air froid » de son sèche-cheveux, et en abusant du sérum anti-frisottis pour dompter sa tignasse.

6. On se met au presque « no poo »

Presque, parce qu’on n’a pas envie de sortir les cheveux gras planqués sous un bonnet pendant les 15 prochaines journées. En revanche, on est prêtes à pas mal de choses pour que nos cheveux pourris se transforment en cheveux canons.

Du coup, on se met au « low poo » le temps de faire une pause shampooing pour que nos cheveux nous remercient gracieusement ensuite !

7. On les lâche !

On lâche sa tignasse en oubliant les queues-de-cheval et les nattes serrées pendant quelque temps, qui finissent à la longue par casser la fibre et nous la rendre toute terne et tristoune.

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest