MASTURBATION : les mecs nous DISENT TOUT !

C'est un sujet qui nous fascine depuis la nuit des temps : le rapport des hommes avec leur totem de virilité.

On a parfois l'impression qu'ils pourraient se toucher la nouille toute la journée mais c'est aussi un sujet très légèrement tabou dont on n'ose pas trop parler avec Zozo…

Allez, allez, on se jette à l'eau et on découvre enfin tous les secrets de la masturbette au masculin !

1. Souvent ou presque jamais ?

La question qui nous brûle les lèvres c'est : combien de fois par jour un homme est-il capable de s'adonner à cette chouette pratique ?! Parce que bon, une fois, on peut comprendre, deux, ça peut encore passer, mais après il faut pratiquement poser un arrêt maladie pour avoir des créneaux disponibles !

Eh bien sachez que certains nous ont avoué qu'ils peuvent aller jusqu'à 12 fois par jour… Tout de suite, ça calme. Et on se demande quand même où ils trouvent le temps de faire tout ça.

2. Qui, que, quoi, où, quand ?

Dans les films, on entend parler de chaussettes, de mouchoirs, alors ça stimule notre imagination galopante et on s'imagine Zozo, le pénis dans une chaussette et forcément, ça nous fait rigoler comme une grosse baleine bleue…

Tout un chacun a sa petite technique pour éviter de tout salir autour de lui. Et puis un mec, c'est un humain comme un autre, avec ses fantasmes et ses préférences, que ce soit sous la douche ou sous la couette, ils ont tous leur petit confort ! On a même un pote qui fait ça en dormant, c'est pour dire...

3. Médecine naturelle

La masturbette, en plus d'être une activité vraiment sympa qui fait passer le temps quand on en a marre de se savonner sous la douche, c'est aussi très bon pour la santé de Johnny. Alors bon, si jamais il vous casse les pieds parce qu'il a mal à la tête, vous saurez quoi lui répondre !

Parce que oui, se masturber c'est excellent quand on a mal au crâne. Donc bon, le soir où ils rentrent de leur sale journée pleine de réunion, on leur laisse un poil d'intimité pour éviter qu'ils ne se bourrent de Doliprane. Ça coûte moins cher que de faire un aller-retour à la pharmacie en plus.

Bonus : notre pote médecin nous a appris que la masturbette aide à prévenir du cancer de la prostate.

4. Travail de longue haleine

Quand on nous a parlé de ça, on s'est repayé un fou-rire de cachalot en imaginant une course de petits pénis avec des mini-jambes vêtus de petits shorts et de petits chasubles pendant les Jeux Olympiques.

Bon. Voilà. Une fois qu'on a eu fini de crachoter des miettes de croissants partout en rigolant, on a approfondi le sujet et on a appris que la masturbation peut aider ces messieurs à avoir des rapports sexuels plus longs et à faire durer leur plaisir s'ils appuient sur la base de leur verge.

Le soir, on a félicité Zozo pour son entraînement long et laborieux qui nous permet aujourd'hui de vivre de chouettes moments coquins !

5. Dodo plus zen

Les femmes aussi tâtent parfois de la masturbette, ce n'est pas exclusivement réservé aux Zozo. Et faire ça sous la couette en se montant une petite histoire sympatoche, c'est plutôt agréable, on ne va pas se le cacher.

On en a parlé avec notre bande de potes, un soir, pendant un apéro plutôt arrosé parce qu'on savait qu'ils allaient être enclins à nous dévoiler leur petits secrets… Effectivement, ils ont tous été unanimes sur le fait que les endorphines libérées par leur séance de petit plaisir.

Voilà pourquoi Charmant tombe comme une masse certains soirs… #ToutS'Explique

6. Et le sexe dans tout ça ?

Parce que bon, ce qui nous intéresse vraiment à nous, c'est de savoir si après s'être fait des auto-mamours toute la journée, Zozo aura encore envie de nous faire faire un petit récital sous la couette…

La masturbette, ça ne coupe pas du tout l'envie hein, mais là normalement on ne vous apprend rien. De la même manière que pour nous c'est un petit stimulateur qui nous permet de nous auto-érotiser et de développer nos petits fantasmes perso, c'est pour les hommes un moyen de connaître leur Princesse Sofia sur le bout des doigts et de savoir s'en servir !

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest