Comment SURVIVRE aux CRISES de RUSH au BUREAU ?

Il y a des jours comme ça, où on arrive à 9h et puis on se rend compte tout d'un coup qu'il est 23h, qu'on ne s'est pas levée de la journée et que nos coudes sont restés scotchés au bureau tellement on n'a pas bougé.

Entre temps, on a abattu le travail de 10 personnes, trouvé le remède contre le cancer et inventé un nouveau transport en commun pour remplacer le métro parce que c'est vraiment trop pourri.

Bon, mais concrètement, on fait comment pour ne pas devenir folle pendant les jours comme ça ?

1. Les bonnes armes

Soyez prête à affronter votre journée et assurez-vous d'avoir tout ce qu'il faut pour la vivre au mieux. Exit le chocolat super gras et les biscuits beurrés faits maison par Monique de la compta ! Bonjour les fruits, la bobonne d'eau de 10 litres et la petite mignonnette de vodka cachée dans votre sac.

Avec modération, par contre, sinon vous risquez de ne pas arriver au bout de votre journée.

2. La bonne position

Une fesse sur la chaise, les jambes croisées, une main crispée sur la souris et l'autre agrippée à votre tasse de café, c'est comme ça que vous risquez de finir avec un lumbago et un torticolis qui va vous tuer pour le reste de la semaine. Mieux vaut essayer de vous asseoir bien droite, un petit coussin dans le bas du dos, et de faire quelques étirements pendant la journée.

Si vraiment vous savez que ça va être trop dur, prenez votre couette pour vous emmitoufler.

3. Les bonnes protections

Vous avez déjà du mal à supporter les bavardages de l'open space en temps normal alors imaginez le jour où vous avez 5 réunions et 3 présentations à terminer pour le lendemain… Vous n'allez certainement pas y survivre. Mettez des écouteurs dans vos petites oreilles et lancez une playlist hyyyper zeeeen pour vous aider à survivre.

Ou alors, scotchez le bec de vos collègues les plus chiantes et savourez le calme qui s'ensuit.

4. Les bonnes denrées

La pause déj', d'habitude, c'est le moment où vous allez avec plaisir chercher une grosse soupe réconfortante et des madeleines de votre enfance pour vous baffrer avec plaisir toute l'après-midi. Seulement, les jours de rush, ben vous êtes à deux doigts de vous nourrir de vos sticks au pruneau qui facilitent le transit…

Comme vous n'en retirerez rien de bon, filez plutôt faire un tour au supermarché, ça vous aérera la tête.

5. La bonne température

Vous savez pertinemment qu'au bureau, la clim et le chauffage fonctionnent chacun leur tour, été comme hiver, juste pour vous rendre folle. Et vous faire attraper la pneumonie. Du coup, mettez un pull et un bikini dessous, comme ça, qu'il fasse 15 degrés ou 32, vous êtes parée et vous survivrez à tout.

Et sinon, vous pouvez casser le boîtier du thermostat à coups de talons rageurs parce que oui, c'est gonflant.

6. Le bon anti-stress

Après une journée de rush, vous finissez roulée en boule dans votre lit à pleurer sur votre sort parce que vous avez accumulé une telle dose de stress que vous avez envie de mourir. Pour éviter d'en arriver là, vous pouvez avaler des petites pilules relaxantes à base de plante, du magnésium (ou du chocolat au lait, c'est la même chose) et puis de la vitamine C.

Vous pouvez aussi mater des photos de petits chats qui bâillent quand vous avez un coup de mou, ça marche du tonnerre !

7. La bonne tactique

Bon, voilà, il est 18h30 et vous recevez une tonne de mails qui laissent présager que la journée de demain va être tellement atroce que vous allez devoir vous asseoir sur une chaise percée pour ne pas avoir à perdre de temps en allant aux toilettes…

C'est le moment de vous balader dehors les cheveux mouillés, de danser nue en plein courant d'air ou de manger ce yaourt périmé depuis deux semaines qui traîne au fond du frigo ! Comme ça demain, vous serez en arrêt maladie et vous vivrez zen au fond du lit pendant que quelqu'un récupérera votre bordel !

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest