Ces 8 CHOSES qu'on a CRU à cause de FRIENDS

« Friends » , c'est un peu la série qui a bercé notre enfance/adolescence/et-même-encore-un-peu-maintenant-d'ailleurs…

En fait, on a tout appris avec ces 6 amis, qui étaient un peu devenus les nôtres !

Oui, sauf qu'on en a quand même cru des bonnes, à cause d'eux aussi…

Et on sait que vous aussi !

1. On pensait pouvoir faire une coloc avec 5 autres potes

Oui, parce que dans la série, ça avait l'air TROP cool d'avoir tous ses potes à portée de mains. On avait l'impression que c'était une fête permanente et qu'on vivrait tous ensemble pour le restant de nos jours. Enfin, ça c'était avant de partir avec eux en vacances en Corse pendant 10 jours…

Quand on s'est en fait rendu compte qu'on ne supportait pas les manies ménagères de l'un, ni le côté bordélique de l'autre et encore moins l'aspect maternel dont avait besoin Untel… Bref, au bout de trois jours et demi, déjà, vous ne pouviez plus vous voir en peinture. Alors, la coloc à l'année, hein…

2. On pensait pouvoir sortir avec un de ses potes

Parce que Ross et Rachel, c'est un peu LE couple qui nous a fait rêver toute notre adolescence. Et comme ils s'entendaient si bien, on s'est dit qu'il y avait sûrement un rapport avec leur amitié, qui avait précédé leur amour !

Alors autant dire que le jour où on est sorti avec Antoine, le dernier arrivé de notre groupe d'amis, et qu'il nous a quitté par Messenger pour la serveuse-et-mannequin-à-ses-heures-perdues de votre restaurant préféré, vous lui en avez mis plein la tête. Et il vous l'a bien rendu, ce con. Tout est donc parti en vrille, un froid polaire a été jeté dans le groupe, les clans se sont un peu révélés. Bref, LA grosse embrouille du siècle.

[SAUT_PAGE] 

3. On pensait avoir l'exclusivité du canapé du bar d'en bas

Le Central Perk, c'est là où vous avez toujours imaginé prendre vos Macchiatos-vanille, en sortant du boulot, et retrouver vos copains. Et surtout le canapé réservé, qui donne quand même un sacré air de V.I.P. …

Mais dans la vraie vie, quand – dans votre bar QG en bas de chez vous – vous avez voulu éjecter un groupe de jeunes qui avait pris « votre » table, vous vous êtes plutôt fait virer par le patron, qui vous a demandé pour qui vous vous preniez ! Vachement moins fun quand même.

4. On pensait pouvoir laisser plusieurs secondes chances à son ex

Quand on a été témoin des péripéties du couple Ross et Rachel, on ne pouvait qu'avoir foi en la nature humaine et surtout, en l'amouuuur… Alors nous aussi, on a décidé de laisser une deuxième chance à notre ex. Puis une troisième. Puis une quatrième.

Et au bout d'un moment, on a fait le bilan : on s'est fait larguer 31 fois parce qu'il « ne savait pas ce qu'il voulait », on s'est fait tromper 17 fois et tout ça… PAR LE MÊME MEC ! Alors autant dire que si un ex est un « ex », c'est qu'il y a DÉJÀ une première bonne raison et que ça suffit largement !

[SAUT_PAGE] 

5. On pensait pouvoir tout dire à ses potes

Parce que quand Rachel et Monica s'engueulent, elles se disent tout et même qu'elles crient. Mais elles finissent par mettre les points sur les « i » et tout est bien qui finit bien, elles finissent même par se serrer dans les bras en rigolant et en s'aimant fort.

Alors vous avez décidé de faire pareil : sauf que vous, vous vous êtes battues avec deux de vos amis en quatre jours et on vous a crevé un pneu de scooter et déchiré deux pulls que vous aviez prêtés… Peut-être qu'un peu de tact, dans la vraie vie, ça évite ce genre d'embrouilles, nan ?!

6. On pensait trouver l'homme de sa vie parmi ses potes

Parce que Monica et Chandler nous ont fait ronronné de bonheur avec leur coup de foudre soudain et improbable. Et qu'on s'est dit que, comme Ross et Rachel, l'amitié était le moteur de leur complicité qu'on aurait tué pour avoir avec quelqu'un. Alors on a commencé à regarder ses amis d'un autre œil, en se disant que, si ça se trouve, parmi eux se trouvait l'homme de votre vie.

Et puis vous avez réalisé qu'entre celui qui pétait au restau, celui qui couchait avec tout ce qui bougeait et l'autre qui vous appelait « poto » en vous tapant dans le dos, vous pouviez finalement continuer à chercher ailleurs…

[SAUT_PAGE] 

7. On pensait pouvoir se nourrir exclusivement de pizzas

Ah bah oui, normal, quand on voyait que Joey et Chandler ne mangeaient que ça dans leur coloc ! Et nous ça avait le don de nous faire saliver… Alors on s'est dit que « pourquoi pas nous » et on s'est mis à inviter des potes, tous les soirs, et à commander des pizzas…

Et quand, dès le troisième soir, on a passé la nuit à ravaler nos olives et notre chorizo-merguez-boulettes-de-boeuf, on s'est dit qu'en fait, c'était un sacré aveu de faiblesse que de vouloir ressembler à ses idoles…

8. On pensait que ce n'était qu'une série

En regardant les épisodes à la chaîne comme on le faisait, on se disait qu'elle était « vachement bien, cette série » ! Mais le jour où vous avez regardé le dernier épisode et que le générique de fin a retenti, vous vous êtes senti tellement SEULE et VIDE, que c'est là que vous avez compris.

Que « Friends », ce n'est pas « une série » : c'est un mode de vie, une vraie philosophie… Bref, une religion ! Et depuis cette révélation, les coffrets DVD des 10 saisons trônent dans votre salon et vous n'hésitez pas à les sortir les soirs de coups de blues. Et il n'y a que ça de vrai.

They'll be there for you !

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest