Ces comportements abusifs qui RESSEMBLENT à de l'AMOUR mais qui n'en sont PAS

Un zozo amoureux, c'est un zozo parfait. Il est un petit peu jaloux, il prend soin de vous et vous regarde comme personne ne vous avait regardé avant.

Mais attention au piège de certains hommes au profil abusif, voire manipulateurs...

Voici les signes que l'on peut prendre pour de l'amour mais qui en fait n'en est pas !

1. La jalousie

Oui c'est mignon, et ça rend vertes les copines : il vous envoie sans cesse des textos pour savoir où vous êtes, et quand vous rentrez. Mais la jalousie est peut-être plus un vilain défaut qu'une preuve d'amour. Un mec vous colle un peu trop dans un bar et votre amoureux n'est pas content ? Pourquoi pas.

En revanche, s'il vous fait des crises à la moindre occasion, s'il vous éloigne de vos amis, s'il est suspicieux de vos anciennes fréquentations, ou s'il cherche des noises au garçon qui a essayé de vous dragouiller mais que vous avez repoussé sèchement, là c'est un problème.

Un zozo trop jaloux est un zozo qui a quelque chose à cacher, fuyez !

2. Les nouveaux départs

Un nouveau départ peut être bénéfique pour un couple. Mais tout dépend de la façon dont ça se passe. Si les efforts pour ce « fresh start » viennent des deux côtés, c'est un bon nouveau départ. Mais si vous êtes la seule à faire en sorte que la relation fonctionne et qu'aucun effort ne vient de son côté, c'est mauvais signe !

3. Le chantage

Grand classique et pourtant peu détectable. « Si tu m'aimes... » Ah, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour de l'amour. Cette petite phrase qui semble tellement innocente quand elle est dite avec humour et manipulation, est en fait un vrai poison. Non, ce n'est pas parce que vous êtes folle amoureuse de votre Zozo que vous devez accepter tout et n'importe quoi.

D'ailleurs, vous avez déjà essayé de lui faire ce chantage en retour ? On peut vous promettre que ça ne fonctionnera pas aussi bien sur lui que sur vous…

4. Les menaces de suicide

Vous tentez de le quitter parce que ça ne va plus, que vous n'êtes plus amoureuse, et la menace tombe. C'est une situation extrêmement dure à gérer puisqu'il faut être suffisamment forte pour prendre du recul. Vous vous mettez à culpabiliser et avez peur qu'il se passe quelque chose de grave à cause de VOUS.

Un bon moyen de vous faire rester auprès de lui. Mais vous avez le droit d'être heureuse et de le quitter. Si ses menaces vous font vraiment peur, parlez-en à quelqu'un, mais ne restez pas par obligation. Votre bonheur passe avant le sien.

5. « Tu ne trouveras jamais quelqu'un comme moi »

Ah bon ? Mais dis-moi, qu'as-tu de plus que les autres ?

Oui, cette phrase existe bel et bien. Après une relation, se retrouver seule peut sembler flippant, et ça, le manipulateur le sait bien. On a peur de ne plus plaire, de ne jamais retrouver personne...

MAIS BIEN SUR QUE SI. Vous trouverez quelqu'un qui vous aimera à votre juste valeur.

« On a besoin l'un de l'autre » oui, vous aurez sûrement « besoin » d'un homme un jour dans votre vie, mais certainement pas d'un qui vous manipule et vous fait du mal (consciemment ou pas).

6. La dépendance par les cadeaux

Oui, ça fait toujours plaisir de recevoir une petite attention de l'autre, de voir qu'il a pensé à vous. Mais lorsque ces « cadeaux » sont offerts en échange de votre indépendance, prenez vos jambes à votre cou.

Il y a ceux qui offrent des petits cadeaux, d'autres qui payent certaines de vos factures, et ceux qui vous proposent d'emménager et de revendre votre petit chez vous. Tout frais payés. Ah oui, mais quand on veut partir, on fait comment nous ?

Lorsque vous vous engagez, tentez de garder un petit coin pour vous, votre indépendance qui vous sauvera dans ces cas là. Il veut que vous restiez à la maison pour s'occuper des enfants, vous voulez travailler ? Travaillez ! Vous voulez garder votre petit studio de 5m carrés alors que vous emménagez chez lui? Vous avez bien raison !

7. Les critiques « constructives »

Ou comment vous faire perdre toute confiance en vous. Ça semble tout droit venu d'un bon sentiment, comme un conseil d'un sage à un enfant. Mais en réalité vous savez que c'est une critique. Si vous lui demandez des explications, ce sera « pour votre bien ». Ça commence par des projets que vous entreprenez seule, les idées que vous avez. « Oui, c'est pas mal, mais... »

Ah ce petit mais. Et plus le temps passe, plus les critiques s'étendent à tout et n'importe quoi. Des gens que vous fréquentez en passant par votre boulot, jusqu’à votre comportement en société, votre façon de vous habiller, de vous maquiller, et ainsi de suite.

Tout ça pour finir au fond du trou, persuadée que vous êtes u

ne grosse nulle à côté de la terre entière.

 

On a toujours du mal à repérer ce genre de comportement, mais parfois il vaut mieux suivre son instinct plutôt que son cœur.

 

V.G.

Crédit Photo / Pinterest

par