PLAN COUETTE : pourquoi c'est un NUISIBLE

Le plan couette, certaines en ont déjà entendu parler et certaines l'ont déjà trop bien connu.

Au début, il est un peu la solution à toutes les prises de tête : il paraît facile à gérer et son statut d'intermittent nous fait croire qu'il dispense des embrouilles…

Oui, mais en fait… PAS DU TOUT ! Le plan cul est – et restera – un vilain nuisible.

Et on vous dit même pourquoi !

1. Il est trop instable

On a beau entendre à tort et à travers qu'un homme non engagé sera toujours fidèle, le plan cul, lui, il s'en tape ! Comme on est pas grand chose pour lui – à part un vagin accueillant, avec deux bras et deux jambes – on a pas vraiment de comptes à lui demander. On ne sait donc jamais où il est ni avec qui et encore moins quand est-ce qu'on le verra. En fait, le plan cul est beaucoup trop incertain pour être ne serait-ce qu'intéressant… Il vaut mieux attendre d'en trouver un bien, de Zozo, plutôt que de subir les caprices d'un usurpateur de Don Juan.

2. Il est trop collant

Pour un peu qu'on tombe sur un grand romantique du sexe, impossible de s'en dépatouiller… Et pourtant, vous étiez bien d'accord sur votre semblant de relation. Alors recevoir des dizaines de messages par jour, pour savoir quand vous êtes dispo et des centaines d'appels quand vous mettez trop de temps à répondre, c'est un peu trop oppressant pour vous. Pour une fois que vous ne vous pliez pas en quatre pour un Charmant et que vous ne voulez rien de plus que du sexe, mauvaise pioche, vous avez tiré la mauvaise carte… Celle du mec trop impliqué qui veut vous voir six jours sur sept. On next !

3. Il est trop attachant

Autre scénario : notre problème numéro 1 avec le plan cul, c'est l'ATTACHEMENT ! Parce que tout le monde n'est pas fait pour gérer une relation purement sexuelle avec un Zozo, sans s'y attacher ne serait-ce qu'un peu, à force… Traduction, ça donne : vous qui vous attachez à un mec qui ne vous calcule pas autrement que dans un lit (ou sur le tapis…ou dans l'ascenseur… enfin BREF), des tentatives ratées pour lui décrocher un tout petit semblant de rencard, un quotidien ponctué d'une attente de 23h et (enfin) d'un message la 24è heure de la journée… Bref, un petit cœur qui pleure, un gros con qui profite de vous, autant d'indices qui doivent vous mettre la puce à l'oreille : le plan cul c'est de la DAUBE !

4. Il est trop sans gêne

Parce que le plan cul, il ne vous invite jamais chez lui. Par contre, il squatte toujours chez vous ! Et pas qu'un peu. Quand il est là, il est chez lui : le frigo et les placards sont à son entière disposition, il a le monopole de la télécommande pour la télé, la baignoire est son royaume et vos toilettes sa cour de récré. Résultat : vous vous rapprochez plus de la baby-sitter que de la petite copine. C'est lui qui fait sa loi et vous n'avez généralement qu'une hâte, le voir partir et rentrer chez lui ! Mais trop bonne poire que vous êtes, vous ne lui avez jamais fait aucune remarque. Et pourquoi ne pas plutôt se concentrer sur un vrai Zozo digne de ce nom, un qui vous respectera vous et votre environnement et qui vous fera une place dans le sien ?

5. Il est trop prétentieux

Bizarrement, les plans cul ont une mentalité différente des autres Zozo ! Ce qui les rend terriblement prétentieux et enclins à la compétition. Et c'est plutôt flippant d'avoir quelqu'un qui passe son temps à poser des questions sur ses « performances » et qui demande à être noté en étoiles, de 1 à 6… Pire, le type de plan cul qui a tendance à se prendre pour un roi du film porno et qui n'a toujours pas compris qu'aucune fille rationnelle de ce monde n'a d'attirance pour les hommes rustres au lit – ni ailleurs ! Exit le gros lourdaud, on en trouvera bien un qui n'aura pas de compte « le_roi_au_plumard_du46 » sur TripAdvisor !

6. Il est trop con

Dites-vous bien que le plan cul, il est TOUJOURS trop con. S'il n'est pas un Zozo qui veut avoir une vraie relation de couple avec vous, c'est que vous ne le méritez pas, malgré qu'il tente de vous faire croire que c'est vous, la nulle. En ne voulant pas s'afficher avec vous, il vous fait vous remettre en question et vous fait perdre confiance en vous. Mais hors de question ! C'est lui le nul, c'est lui l'instable qui – peu importe son âge – n'arrive pas à se stabiliser et est un constipé du sentiment ! Fuyez, vous méritez mieux !

 

AP

Crédit Photo / Pinterest