Les PIRES RÉFLEXIONS de grosse DINDE à NOËL #SpécialeDédicaceCousineBertille

Noël, c'est la période du foie gras, des cadeaux, des guirlandes et du pinard qui coûte un bras.

Mais c'est aussi – et surtout – la période des grosses dindes !

Et pendant ces longues heures d'orgie de bouffe, on a toutes à table une cousine éloignée ou une tantine au sixième degré dont on ne connaît même pas le prénom et qui fait des réflexions de dindon illettré… 

 

 

1. La dinde à notre droite, elle commence à nous gonfler les narines dès l'entrée : foie gras et saumon fumé ! Et c'est parti pour un cours sur le gavage des oies qui est une pratique inhumaine, l'alimentation malsaine des saumons en bassin, la liberté des animaux bafouée… bla bla bla.

 

2. Sauf qu'elle nous vomit tout son discours la bouche PLEINE DE FOIE GRAS !! « Parce qu'une petite tranchounette, ça ne changera pas la face du monde des volailles »… Bah la prise d'engagement, elle a bon dos, tiens !

 

 

 

3. Quand on lui demande de nous faire passer la bûche pâtissière – oui ok c'est la troisième fois et alors, c'est Noël ou c'est pas Noël ?! - elle nous répond qu'on ne devrait pas « parce que la crème au beurre industrielle est pleine de perturbateurs endocriniens et que ça risque de te faire grossir encore plus. « ENCORE PLUS » ??? C'est donc maintenant le moment d'empoigner la pelle à tarte…

 

4. Pour la peine, on a repris deux parts de bûche. Et une coupelle de mousse au chocolat. Bim !

 

 

 

5. « Ah, elle est sympa ta robe, elle me rappelle celle que Mamie avait à mon mariage, tu te rappelles ? » : euh, en fait, ce dont je me rappelle là, tout de suite, c'est que je vais te faire manger tes marrons glacés par les yeux.

 

6. Cette dinde de cousine Bertille, elle ne peut pas s'empêcher de parler de ses gosses… mais QUE de ses gosses : « Kévin, il a eu un 17 en maths la semaine dernière », « Anastasia, elle a fabriqué une super crèche avec des pépins de raisin »… Comment te dire que tes morveux qui mangent le confit de canard avec les doigts et lèchent le chocolat des truffes avant de les reposer dans le plat, on les déteste tous autour de cette table ?

 

 

 

7. « Bah il est où ton mec ? Ahhhh, t'es encore célibataire ? A ton âge ?? »… Alors là ça serait le super moment pour lui dire qu'on a un plan cul ultra canon et que c'est le pied sous la couette avec lui… Histoire qu'elle s'étouffe avec ses papillottes pralinées.

 

8. La dinde elle met toujours les pieds dans le plat… Et quand elle vous touche le ventre et qu'elle s'exclame devant la TABLE ENTIÈRE que « ohhh mais ma chérie, c'est génial, je ne savais pas !! C'est pour quand ?? », eh bien on a comme une légère envie de la fourrer avec du thym et de l'enfourner à 200°c.

 

AP

Crédit Photo / Pinterest