Couple : ASTUCES pour les SUPPORTER ! #DégouliDeMievreriess

Il n’est pas question de supporter son couple non, mais de supporter celui des autres ! Rah, quel enfer de les voir se bécoter, se donner des surnoms bidons, se chamailler comme des gosses et de les entendre dire « on » à chaque phrases…

Purée, nous on a juste envie de boire notre verre pénarde et de ne pas voir leur bouillie d’amour mielleux qui dégouline sur la face du monde.

Astuce pour les annihiler.

1. Le couple de potes trop fusionnels

Bon, vous ne pouvez pas trop trop les éviter… Se brouiller avec ses amis est un peu fort, alors il faut mettre en place des stratagèmes malins…

Apéro chez vous ? Courrez vous assoir entre les deux, évitez les sujets vacances et focalisez-vous sur l’un ou l’autre. Ça les ennuiera à mourir ce que dit l’autre parce que dans le fond, ce qui leur plait, c’est juste de fusionner comme des limaçons, pas de s’intéresser à l’autre.

2. L’amie en couple

Votre amie est nouvellement en couple. Vous ne connaissez pas très bien son nouveau bellâtre mais vous en entendez parler TOUT LE TEMPS.

C’est absolument insupportable, elle n’est plus humaine, elle n’a plus de dignité, ni de pudeur, elle est capable de raconter comme « C’était trop mignon quand Marc il m’a aidée à sortir des toilettes du bar ou j’étais coincée et que du coup bah on a fait l’amour dans… » AAAAAAAH CHUTEUUUUH !

Pour supporter et éviter au maximum son dégouli d’amour (surtout que bon, vous sentez bien que dans deux mois vous la récupérerez en pleure…), ramenez l’amie barbe-à-papa à des sujets concrets, à ses passions, à ses centres d’intérêts… Bref, remettez-lui, sans lui dire, les pieds sur terre : « Ah tu es allée au cinéma avec ton Charmant ? Super alors tu as vu quel film, ah oui tu aimes ce réalisateur ?! »

[SAUT_PAGE] 

3. Le couple au repas de famille

Coincée dans un repas de famille avec la cousine qui a ramené « son Jules » (sombre plouc à pull gris et col de chemise rose qui dépasse) vous ne pouvez pas fuir et vous ne pouvez pas les insulter ou leur lancer des aliments à la figure (dommage).

Alors, histoire de vous amuser un peu, suivez mémé et tante Janine et posez, vous aussi, votre lot de questions au Super-Jules ! « Ah oui tu habites à Paris dans le troisième arrondissement ? Tu connais ce bar là, à l’angle… ? Ahahah oui ! On y finit sacrément tard et bourrés là-bas dis donc ! C’est un rocker ton Jules cousine ! »

4. Le couple au bar

Vous êtes tranquille à votre bar préféré et voilà qu’un couple de tourtereau suintant s’installe juste à côté de votre table. Et que ça gazouille, et que ça se prend les mains, et que ça se fait goûter sa plancha… Roh la vache, on a envie de leur lancer notre litron de bière pour qu’ils retrouvent un minimum de dignité.

Si vous faites ça, courrez. Sinon, appelez une amie imaginaire et expliquez en quoi votre psy vous a dit que les comportements addictifs, passionnels et ultra fusionnels finissaient par attaquer la matière grise et à rendre plus idiots que la moyenne.

Ça devrait les faire changer de place.

[SAUT_PAGE] 

5. Le couple jeunes parents

Le jeune couple de parents fans de leur petite progéniture joufflue et braillarde… IN-SUP-PO-TABLE. C’est bien simple : vous n’êtes qu’une insignifiante crotte à côté de leur merveille. N’imaginez même pas avoir une question, un compliment, une remarque sur votre situation… Non, si vous ne parlez pas le langage couche-dent-biberon-vomi, vous ne les intéressez pas.

Bien sûr ils pensent qu’eux et leurs histoires de nuits pas faites et de « Hier, il a presque dit « ga », non c’était plutôt « gueu » ! » vous intéressent. Comment les annihiler ?

En leur demandant s’ils ont lu cette étude terrible qui explique que tenir son bébé dans ce sens-là développerait davantage de problèmes de narcissisme… Ou si c’est vrai que leur mettre une tétine ruine leur dentition ?

Ils vont s’engueuler pendant une heure et vous pourrez vous éclipser tranquille.

LP.

 

Crédit Photo / Pinterest