MATERNITÉ : ces CHOSES ATROCES qu'on vous CACHE #AttentionChoquant

D’après vous, pourquoi est-ce que la maternité reste aussi mystérieuse avant d’être en plein dedans ?

Bah, tout simplement parce que si chaque femme savait dans quoi elle s’embarque avant de tomber enceinte, il y aurait peut-être un peu moins d’humains sur Terre…

Prête à entendre la vérité vraie ?

1. Non, il n’y a pas que les nausées matinales…

Les joies de la maternité commencent dès la grossesse : d’abord, les fameuses nausées (là, c’est comme à la loterie : ou vous touchez le gros lot avec passage obligatoire par la case « vomi » pendant minimum 3 mois, ou vous faites partie des chanceuses), mais ce qu’on vous dit moins, c’est qu’il est tout à fait possible d’avoir l’estomac barbouillé pendant 9 mois d’affilée, et pas QUE le matin.

Ah oui, au fait, il n’y a pas de « remède miracle » !

2. Le dos d’une mamie arthritique de 80 ans

9 mois à porter un mioche dans le bidon, forcément, ça laisse des traces. Mais est-ce qu’on vous a déjà parlé du dos en compote que vous allez récolter après l’accouchement ?

Sans compter qu’une fois débarrassée du bide encombrant, vous voilà avec une petite chose qu’il faut sans cesse soulever et déposer, soulever et déposer, soulever et déposer… Vous avez un bon kiné ?

3. L’estomac qui cherche à remonter

C’est ce qu’on appelle pudiquement l’un des « petits maux de grossesse ». Oui, alors encore une appellation très certainement venue d’un mâle qui n’a jamais eu à se taper plusieurs mois de « burps » (« pardon ! c’est le bébé ! ») et de remontées acides ultra douloureuses…

4. Les insomnies géantes

Si vous pensez souffrir d’insomnies, c’est que vous n’avez sans doute pas encore été victime des insomnies à répétition qui sont le lot de nombreuses femmes enceintes.

A savoir, l’impossibilité de trouver une position à peu près confortable pour dormir (et je le cale où, ce bide géant ?), mais aussi les joyeux coups de pied de bébé qui se prépare pour son marathon « quand-je-serai-né-je-ne-dormirai-jamais », ou encore les « urgeeeeence pipiiiii » qui jalonnent les nuits.

5. Les couches atomiques

ENFIN vous l’avez votre bout’chou trognon ! Oui, sauf que le joli môme que vous attendiez avec impatience est en fait une petite machine à produire des choses innommables dans sa couche. Et ce, toutes les deux heures en moyenne.

Bienvenue dans le monde merveilleux des « mais elle est dégueu la table à langer des toilettes ! » !

6. La lutte de la poussée

Bah oui, à force de nous dire de pousser, et pousser, et encore « poussez madame », certaines pensées bizarres s’invitent dans notre tête : « mais à force de pousser comme ça, est-ce que je ne vais pas finir par expulser mon estomac en plus du reste ? ».

Bon, on est sympa, on vous le dit : ça n’arrivera pas ! (en revanche, oui, il est possible que vous expulsiez autre chose pendant l’accouchement… surprise !)

7. Les « lochies »

En réalité, même celles qui ont accouché ne savent pas que ça s’appelle comme ça… Mais elles sont TOUTES passées par cette phase !

Vous vous attendez au pire ? Vous avez raison !

Les « lochies » sont les saignements qui surviennent après la naissance. Autrement dit, ce qui va faire que vous allez devoir porter des slips en filet/culottes jetables, agrémentés d’une sorte de gigantesque serviette méga absorbante pour contenir le flux.

Oui, des règles en mille fois pires, c’est à peu près ça.

8. Vous devenez « parent »

Ça y est, vous venez de céder sans vous en rendre compte la place de « petite dernière » de la famille à… votre bébé ! Et vous n’avez même pas le droit de le détester pour ça…

9. Le « mode d’emploi » inexistant

Comme on est quand même un tout petit peu flippée à se demander comment on va bien pouvoir se débrouiller avec le mioche une fois qu’il sera né, on lit à peu près tout ce qui nous tombe sous la main. Des paroles rassurantes, qui affirment que de toute façon, une mère comprend son bébé « d’instinct », et que les « pleurs de la faim » finissent par se distinguer facilement des « pleurs de fièvre » ou des « pleurs de solitude », bref comme tout le monde, bébé aurait un mode d’emploi !

Oui, sauf qu’à la naissance, la notice a curieusement disparu…

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest

par