La FAÇON dont vous lui TENEZ la MAIN vous TRAHIT...

Notre corps, il nous trahit à longueur de journée !

Et même quand on sort se balader avec Zozo, main dans la main, eh bien il dit TOUT de nous, l'enflure !

Parce que même la façon dont vous lui tenez la main dit tout de vous…

Et même qu'on a réussi à le décrypter !

1. Bras dessus, bras dessous

Vous vous déplacez toujours bras dessous, bras dessous ! Monsieur vous offre son bras, vous le chopez sans hésiter et l'agrippez même avec poigne. Vous voilà partis comme deux joyeux lurons… manquerait plus que vous sifflotiez, et on y est ! Vous êtes un peu la moule qui s'agrippe à son rocher : c'est VOTRE mec et c'est VOUS qui prenez SON bras musclé. Oui, vous êtes un poilounet jalouse, mais rien de bien méchant.

Ou alors c'est simplement que vous portez toujours des talons vertigineux et que vous avez besoin de Zozo pour vous maintenir en équilibre quand vous entamez le chemin pavé du centre-ville. M'enfin dans tous les cas, vous l'aimez votre bâton de survie !

 

2. Doigt dessus, doigt dessous

Vous aimez entortiller vos doigts à n'en plus finir ! C'est vraiment trop chouchou-câlinou, des mains entrelacées à ne plus s'en démêler les pinceaux… Vous êtes comme deux pandas tout doux, vous avez grand besoin de l'autre pour vous sentir entière. Une balade sans prendre la main de Doudou ?? Plutôt boire du lait de vache ! Vous et votre mec, vous êtes comme les deux premières couches de vernis à ongles : indissociables !

Ou alors c'est simplement que vous n'avez jamais réfléchi à « comment tenir la main de Zozo quand vous marchez » et que c'est le plus naturellement du monde que vous avez fait comme ça, parce qu'entre vous, c'est fluide, c'est simple bref, c'est l'amouuuur. Et c'est beau.

 

3. Paume dessus, paume dessous

Vous vous prenez la main comme vous preniez celle de votre Maman en rentrant de l'école. C'est mimi, c'est chic (bah oui, sur le tapis rouge, toutes les stars se prennent la main comme ça!) mais il faut avouer que ça trahit votre recherche de la sécurité douillette que vous attendez chez un mec. Votre petite mimine, elle est bien blottie dans la sienne et elle est bien à l'abri du froid, de la pluie, du vent, du célibat…

Ou alors c'est simplement que vous êtes trop chatouilleuse pour lui tenir la main avec les doigts entrelacés comme le font ces couples si amoureux qui n'hésitent même pas à se tenir par le cou ET avec les doigts entrelacés… Vous dites « chapeau » !

 

4. Il a le dessus

C'est lui qui a toujours le dessus sur vous : c'est lui qui prend l'initiative de vous prendre la main (ouais bah ce n'est pas de votre faute, vous n'y pensez jamais), c'est lui qui vous tire le bras pour vous faire avancer, c'est lui qui vous prend la main pour vous garder près de lui. Oh on dirait bien que vous n'êtes pas hyper emballée par ce mec.

Ou alors c'est juste que vous êtes une grosse flemmarde et que le moindre mouvement vous fatigue autant le corps que l'esprit. Alors c'est à Zozo de vous faire bouger et si pour cela il doit vous tirer par l'index, il n'hésitera pas. Parce qu'il sait que vous avez besoin d'un petit coup de main (oh oh) et qu'une fois lancée, vous le remercierez de vous avoir fait visiter cette ville, d'avoir fait cette expo ou d'être allée à ce concert.

 

5. Vous ne lui tenez pas

Jamais, Ô grand jamais vous ne lui tenez la main en public. Même pas en privé, d'ailleurs. Jamais la main, ni le bras, ni le cou, encore moins les hanches (comment ils font, d'ailleurs, les couples qui se tiennent par les hanches ? C'est pas juste hyper handicapant pour marcher normalement, ça?!). De un vous n'êtes pas démonstrative, de deux, ça vous gave de vous harnacher à votre mec. L'avoir près de vous, ça vous suffit, vous n'allez pas en plus monter sur son dos pour être ENCORE plus près !

Ou alors c'est juste que vous n'êtes pas amoureuse et que ça vous saoule de vous afficher avec lui… Donc avec les mains dans les poches, au moins, vous pourrez toujours dire que vous ne connaissez pas ce mec qui vous suit !

 

6. Par la jambe

Vous devez toujours le traîner partout : il ne veut jamais aller voir vos amis ni vos parents, il refuse systématiquement toute sortie hors de l'appart' – adieu ciné, expo, restau and co – et c'est tout un monde pour l'amener en week-end en dehors de la ville ! Alors vous le traînez, quitte à le tirer par les jambes s'il le faut : trop c'est trop et vous passez votre temps à le forcer à vous accompagner.

Ce mec est un gros flan qui n'en a probablement rien à faire de vous. Il ne veut pas entrer dans votre vie, avec vos amis, votre famille et vos projets ?! Eh bien c'est un gros lourdingue qui ne vous mérite pas. Ou alors il entre doucement en dépression, et là il faut le tirer un poil plus fort que d'habitude, le pauvre… 

 

AP

Crédit Photo / Pinterest